Micheline Anctil reçoit le prix Régis-Laurin

Par Shirley Kennedy 12:00 AM - 20 mai 2016
Temps de lecture :

Forestville – La mairesse de Forestville, Micheline Anctil ainsi que les maires de Sept-Îles, Réjean Porlier et Gros-Mécatina, Randy Jones, font partie des 25 maires ayant reçu le prix Régis-Laurin, le 27 avril à Montréal, pour leurs actions en faveur du logement social et communautaire dans leur communauté.

L’Association des groupes de ressources techniques du Québec (AGRTQ) a décerné le prix Régis-Laurin à 25 élus municipaux qui « par leurs actions, leur soutien et leur détermination, ont fait progresser la cause du logement social et communautaire et contribué au développement d’habitations accessibles et de qualité pour les personnes moins nanties ou vulnérables ».

« Les élus municipaux sont près des besoins de leur communauté, et à ce titre, ils jouent un rôle déterminant dans l’amélioration de la qualité de vie des citoyens et citoyennes », a mentionné la présidente de l’AGRTQ, Édith Cyr.

Un prix partagé

La mairesse de Forestville a partagé ce prix avec toute la communauté forestvilloise, qui a contribué au cours des années, au maintien de l’habitation communautaire. « Forestville possède un complexe d’habitations enviable et c’est grâce à la communauté. Je partage ce prix aussi avec des personnes qui ont travaillé ardemment aux projets d’habitations communautaires, dont monsieur Raymond Joncas, autrefois directeur de la Ville ».

Micheline Anctil souligne la réceptivité de la communauté à ces projets d’habitations communautaires, une ouverture d’esprit qui porte fruit aujourd’hui.

Partager cet article