Une autre saison fructueuse pour les Mani-Courses

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Une autre saison fructueuse pour les Mani-Courses
À sa 7e saison, le circuit des Mani-Courses a, une fois de plus, connu beaucoup de succès sur la scène régionale de la course à pied.

Baie-Comeau – La 7e saison du circuit des Mani-Courses s’est officiellement clôturée avec l’épreuve « Frissons au Norfond » présentée dans les sentiers du club de ski Norfond.

Le réseau populaire a, une fois de plus, enregistré un franc succès en 2016 avec la tenue de sept défis officiels qui ont regroupé, en moyenne, 134 participants (la meilleure moyenne en sept années), une amélioration de 13 personnes, par épreuve, comparé à l’an passé.

La discipline de la course à pied est toujours en très bonne santé au Québec et dans la région. Les statistiques compilées au cours des dernières années le confirment à nouveau.

Outre le circuit des Mani-Courses, deux autres activités, le Demi- marathon Eau Grand Air et l’Ultime Défi MTB, ont volé la vedette et ont attiré de nombreux sportifs au cours des récents mois.

70 athlètes

Présentée le lendemain de l’Ultime Défi MTB (141 coureurs inscrits), l’étape « Frissons au Norfond » a quand même attiré 70 adeptes, qui ont relevé cette dernière commande avec brio.

Dans la course d’un kilomètre, Éliana Bellavance, Christine Imbeault, Camille Henry, Liam « fantôme » Simard, Arnaud Lapointe, William et Charles-Antoine Gagnon été les principales figures dominantes.

De son côté, Medgi St-Pierre (24 minutes, 37 secondes) a été la plus rapide au 5 km et a devancé Chantal Baron (27:25) et Roxanne Bertin (28:09).

En section masculine, Alexis Desormeaux (22:16) a eu le meilleur devant Jocelyn Pelletier (22:22) et Liam Simard (25:35).

Une vingtaine de candidats ont pris le départ de la course de 9 km. Cindy Boucher (46:41) s’est faufilée chez les dames. Joannie Lajeunesse a terminé avec seulement 17 secondes de recul. Sonia Tremblay (49:49) a fini troisième.

Du côté masculin, Simon Palin a couronné une autre campagne du tonnerre avec la victoire et un chrono de 35 minutes et 02 secondes. Simon Gagnon (42:24) et Sylvain Martel (43:18) l’ont suivi au cumulatif.

18 km

La longue étape de 18 kilomètres a impliqué 15 passionnés tout en permettant à Danielle Pedneault (1:30:30) de se couvrir de gloire devant Lysanne Lapointe (1:37:39) et Annie Ouellet (1:39:06).

De son côté, le Forestvillois Styve Gagnon n’est pas venu à Baie-Comeau pour rien. Le marchand de vitesse (1:15:35) n’a surpris personne en décrochant le premier rang devant Stephan Michaud (1:20:34) et le Septilien Alain Plante (1:23:31).

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des