Un fléau préoccupant

Par Jacqueline Richer 12:00 AM - 17 juin 2017
Temps de lecture :
La population est de plus en plus sensibilisée à ce fléau, un enjeu de société. Photo courtoisie

La population est de plus en plus sensibilisée à ce fléau, un enjeu de société. Photo courtoisie

Forestville – Dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées qui a lieu le 15 juin 2017, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord, les réseaux locaux de services (RLS) et les tables regroupant des organismes qui œuvrent auprès des aînés de la région souhaitent sensibiliser la population et les professionnels concernés à cette problématique et à l’importance de signaler toute situation de maltraitance ou d’intimidation.

 

En appui à cette journée, sur la Côte-Nord, on porte le mauve pour faire référence au ruban mauve, emblème de la lutte à la maltraitance des aînés.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, « Il y a maltraitance quand un geste singulier ou répétitif, ou une absence d’action appropriée se produit dans une relation où il devrait y avoir de la confiance, et que cela cause du tort ou de la détresse chez une personne aînée ». Les personnes qui subissent de la maltraitance, ainsi que les proches et les intervenants, peuvent contacter la Ligne Aide-Abus-Aînés au 1 888 489-ABUS (2287). Cette ligne téléphonique est accessible sans frais et offre un service professionnel, confidentiel et bilingue tous les jours, de 8 h à 20 h. Chaque installation du CISSS de la Côte-Nord dispose d’intervenants formés pour répondre en cas de questionnement.

Pour consulter la liste : http://www.cisss-cotenord.gouv.qc.ca/person es_agees/maltraitance/nous_joindre.html.

Partager cet article