Festival de la chanson de Tadoussac – Charles Breton passe le flambeau à Julien Pinardon

Par Karianne Nepton-Philippe 12:00 AM - 16 février 2018
Temps de lecture :

Julien Pinardon est aux commandes du Festival de la chanson de Tadoussac depuis quelques années déjà. Son implication dans le domaine culturel va bien au-delà du plus grand des petits festivals. Photo : Archives

Tadoussac – Le Festival de la chanson de Tadoussac fait place à la relève dans son organisation cette année alors qu’il accueille un nouveau directeur général. C’est Julien Pinardon qui remplace Charles Breton, désormais maire de la municipalité.

C’est l’an dernier, au dernier jour de la 34e édition du festival en conférence de presse bilan, que Charles Breton annonçait officiellement son retrait de l’organisation. Ce dernier, qui n’avait pas encore décidé à l’époque de se présenter à la mairie, savait depuis plusieurs années que ce n’était qu’une question de temps avant qu’il laisse sa place au sein du Festival.

Travaillant depuis plusieurs années avec son adjoint à la direction, Julien Pinardon, Breton se sentait alors prêt à passer le flambeau. Pinardon, qui a commencé comme stagiaire au Festival, travaillait depuis quatre ans aux côtés de Charles Breton, d’abord à titre d’adjoint à la direction, puis directeur adjoint.

Coup de foudre

Ce dernier, originaire d’un petit village français nommé La Souterraine, est venu passer l’été 2008 à Tadoussac et a alors fait un stage de trois mois au Festival. Il est reparti juste après, mais avait l’intention de revenir dans ce village qu’il a tant aimé. C’est finalement en 2015 qu’il a fait le saut et pris la décision de s’installer au Québec. Il s’est immédiatement tourné vers Tadoussac.

« Charles cherchait un adjoint et a pensé à moi pour occuper ce poste. La question de la relève à la direction se posait aussi avec à l’esprit un changement de direction à long terme », affirme le nouveau directeur, qui explique que récemment, les choses se sont accélérées avec la candidature et l’élection de M. Breton au poste de maire de Tadoussac. « Je me sens enthousiaste… et bien occupé! C’est un gros défi personnel, car il y a beaucoup de nouvelles responsabilités, mais tout va bien, je suis bien entouré », mentionne M. Pinardon, conscient d’avoir de grandes bottines à chausser.

Cependant, le nouveau venu sait qu’il peut toujours compter sur son prédécesseur pour lui donner un coup de main. Il ne se dit d’ailleurs pas très nerveux de relever ce défi. « Non je ne suis pas nerveux. Je suis quelqu’un de calme et réfléchi. J’ai accepté ce poste car je m’en sens capable. Mais je ne dirai peut-être pas la même chose le 27 juin prochain! », affirme-t-il avec humour.

L’apprentissage

Comment le jeune homme a-t-il trouvé l’expérience de travailler avec Charles Breton? « Très belle expérience. J’ai beaucoup appris aux côté de Charles, sur le Festival et son organisation mais dans pleins d’autres aspects de la vie », mentionne le jeune homme, qui qualifie son mentor comme une personne passionnée, généreuse et toujours plein d’idées.

Après 20 ans à la barre du Festival, Charles Breton est serein et surtout très heureux de cette relève prometteuse. « C’était le bon moment pour moi de me retirer et Julien était prêt », déclare-t-il. M. Breton affirme qu’en région, il est très difficile de recruter de la relève dans ce type de domaine. Même si ce dernier est très pris par ses nouvelles fonctions et ses nouveaux dossiers en tant que maire du village, il ne sera jamais bien loin dans le but de conseiller et d’aider Julien et son équipe.

Au passage, les détails sur la prochaine édition du Festival de la chanson ne sont toujours pas connus. Cependant, il s’avère que la date repoussée instaurée l’an dernier a eu des répercussions positives. Ainsi, le festival se déroulera du 28 juin au 1er juillet 2018.

Partager cet article