Commission scolaire de l’Estuaire – 19 M$ pour 16 projets de réfection dans ses établissements

Par Shirley Kennedy 12:00 AM - 07 mars 2018
Temps de lecture :
L’école Notre-Dame-du-Bon-Conseil de Longue-Rive fait partie des établissements du plan de réfection de la Commission scolaire de l’Estuaire. Photo courtoisie

L’école Notre-Dame-du-Bon-Conseil de Longue-Rive fait partie des établissements du plan de réfection de la Commission scolaire de l’Estuaire. Photo courtoisie

Forestville – Pour assurer le maintien en bon état ainsi que la réhabilitation des établissements scolaires de la Commission scolaire de l’Estuaire, un investissement de 19 151 921 $ a été annoncé mardi dernier par le ministre Pierre Arcand, de passage à Forestville pour confirmer l’aide financière de son gouvernement au projet d’agrandissement de l’auditorium de la polyvalente des Rivières.

Cette aide financière provient de l’enveloppe budgétaire de près de 740 millions de dollars pour la saison des travaux de l’été 2018, « qui représente le plus grand investissement annuel réalisé à ce jour pour ce type de travaux », a dit Pierre Arcand.

De la somme de 740 millions de dollars annoncée, 724 millions s’inscrivent dans le cadre du Plan québécois des infrastructures 2017-2027 et découlent des mesures visant le maintien des bâtiments et la résorption du déficit de maintien pour l’année scolaire 2017-2018. « Un montant exceptionnel de 15 millions de dollars est aussi mis dès aujourd’hui à la disposition de l’ensemble des commissions scolaires pour la réalisation de travaux à caractère urgent, mais non couverts par les mesures habituelles de maintien d’actifs immobiliers. Par exemple, des travaux de peinture, de remplacement de portes de casiers d’élève, de fenêtres défectueuses ou de poignées de porte défectueuses, ou de remplacement individuel de tuiles de plancher ou de plafond suspendu pourront être réalisés », a précisé le ministre.

Haute-Côte-Nord

En Haute-Côte-Nord, ce sont sept établissements qui se partageront une enveloppe de 10,5 M$ pour la réfection des murs extérieurs pour la plupart, ou encore pour la réfection des blocs sanitaires, de la toiture et des fenêtres extérieures.

Partager cet article