Relais pour la vie 2018 – Place aux survivantes pour porter le message

Par Journal Haute Côte Nord 12:00 AM - 22 mars 2018
Temps de lecture :
La présidente d’honneur Rachelle Caron assise à l’avant droit. La porte-parole Stéphanie Gauthier figure à l’extrême droite. Elles sont entourées du comité organisateur du Relais pour la vie. Photo Le Manic

La présidente d’honneur Rachelle Caron assise à l’avant droit. La porte-parole Stéphanie Gauthier figure à l’extrême droite. Elles sont entourées du comité organisateur du Relais pour la vie. Photo Le Manic

Baie-Comeau – Le comité organisateur du Relais pour la vie Baie-Comeau–Haute-Côte-Nord vient de dévoiler l’identité des personnes qui occuperont la présidence d’honneur et le poste de porte-parole des porteurs d’espoir de la prochaine édition de cette marche au profit de la Société canadienne du cancer, qui se déroulera le 16 juin.

Ces rôles seront assumés respectivement par Rachelle Caron et et Stéphanie Gauthier, toutes deux survivantes du cancer.

Lors des années précédentes, on ne cherchait pas nécessairement des personnes avec une expérience en lien avec la maladie, contrairement à l’édition en cours, qui en voit deux aux postes clés. « Depuis cette année, le comité sélectionne des personnes qui seraient susceptibles d’occuper ces postes. Elles sont ensuite rencontrées et un choix est fait afin de sélectionner ces personnes », explique Stéphanie Tremblay, présidente du comité organisateur.

Cette année, ça tombait sous le sens que la présidence soit occupée par Rachelle Caron, première femme à occuper le poste de commandante de la Sûreté du Québec sur le territoire de la Côte-Nord et du Saguenay Lac-Saint-Jean. L’obtention de ce poste ainsi que son expérience avec la maladie fait d’elle la candidate parfaite pour porter le message du Relais pour la vie.

Un message d’espoir

Le message que veut passer l’organisation, c’est qu’on est capable de s’en sortir. La porte-parole des porteurs d’espoir, Stéphanie Gauthier, ainsi que Mme Caron sont deux survivantes qui veulent partager leur expérience afin de donner espoir aux gens.

« Cette cause me tient particulièrement à cœur car dans mon cas, c’est la recherche qui a permis ma guérison. En tant que présidente d’honneur, mon but est de partager mon expérience et de mobiliser les gens pour la cause et la recherche. Le Relais pour la vie est l’un des plus grands donateurs pour la recherche, c’est donc très important pour moi », a raconté Mme Caron.

Pour sa part, Stéphanie Gauthier œuvre depuis 2012 dans l’organisation de cette marche destinée à amasser des fonds pour le cancer. C’est sa façon d’aider la cause. « J’ai décidé d’en faire plus lorsque j’ai reçu mon diagnostic en 2015. Je suis maintenant responsable de la remise et de la distribution des luminaires ainsi que de porter la voix de ceux qui ont vécu la même chose que moi », explique-t-elle.

La nuit de marche

Déjà trois personnes ont confirmé qu’elles se feront raser la tête sur la scène du parc des Pionniers lors de l’événement, qui se tiendra dans la nuit du 16 juin prochain. Un adolescent de 12 ans, originaire de Forestville, sera du rendez-vous.

Cette année, le comité s’est fixé un objectif de 6 000 luminaires allumés lors de la nuit de marche. On désire aussi atteindre l’objectif de 200 000 $ en don et on aimerait voir au moins 50 équipes de marcheurs sur le site.

Partager cet article