La marina de Tadoussac se distingue au gala de l’Association maritime

Par Karianne Nepton-Philippe 12:00 AM - 18 avril 2018
Temps de lecture :

La marina de Tadoussac. Photo courtoisie

Tadoussac – La marina de Tadoussac s’est classée en tant que finaliste pour le prix excellence du gala de l’Association maritime du Québec (AMQ), qui s’est tenu le samedi 7 avril. C’est par contre la marina du Vieux-Port de Québec qui est repartie avec les honneurs pour ce prix.

Le gala de l’industrie nautique, qui a eu lieu cette année au marché Bonsecours du Vieux-Port de Montréal, honore les organisations et les entreprises de l’industrie nautique au Québec.

C’est un jury indépendant, mandaté par le conseil d’administration de l’AMQ, qui s’est chargé de désigner les lauréats de la soirée. Des candidatures d’une panoplie d’organisations québécoises ont été envoyées pour ce gala et la marina de Tadoussac a réussi à se démarquer parmi les plus grands.

Des prix d’excellence ont été remis pour cinq catégories, soit détaillant ou concessionnaire, entreprise de service, entreprise touristique, événement nautique ainsi que marina par excellence. De plus, un prix a été décerné pour la relève de l’industrie.

Dans sa catégorie, la marina de Tadoussac était une des trois finalistes avec la marina du Vieux-Port de Québec et le club de voile Deux-Montagnes, qui ont été sélectionnés parmi plusieurs candidatures.

« Oui, c’est décevant de ne pas gagner, mais la marina gagnante, la marina de Vieux-Port de Québec, est une marina extrêmement importante », mentionne Marilyne Gagné, directrice générale du Carrefour maritime de Tadoussac.

« Quant à nous, ce n’est que partie remise puisque nous n’avons pas terminé de nous améliorer ».

En effet, la quatrième phase de projet de réaménagement de la marina, estimée à 300 000 $, débutera sous peu et consiste à corriger les entrées extérieures, l’enveloppe du bâtiment et le changement des réservoirs et tuyauterie de carburant.

La marina de Tadoussac se croise donc les doigts pour le prochain gala dans deux ans, car elle compte bel et bien déposer à nouveau sa candidature. La directrice générale conclut: « C’était la première fois que l’on déposait notre candidature pour ce genre de prix et nous sommes quand même très fiers étant donné la taille de notre organisation. »

Partager cet article