Projet issu d’un échange culturel avec l’école Nussim de Pessamit – Un Prix Essor est décerné à l’école St-Coeur-de-Marie de Colombier

Par Shirley Kennedy 12:00 AM - 26 avril 2018
Temps de lecture :
La sous-ministre de la Culture et des Communications, Marie-Claude Champoux, l’enseignante Meggie Savard, l’enseignante Ariane Tremblay, la présidente de la Commission scolaire de l’Estuaire,Ginette Côté, l’enseignant Luc Lévesque, le directeur général de la CSE, Alain Ouellet, l’enseignante responsable du projet, Denise Labrie, l’enseignant d’arts plastiques Mario Deschênes et la sous-ministre adjointe à l’éducation préscolaire et à l’enseignement primaire et secondaire, Anne-Marie Lepage. Photo Roch Théroux

La sous-ministre de la Culture et des Communications, Marie-Claude Champoux, l’enseignante Meggie Savard, l’enseignante Ariane Tremblay, la présidente de la Commission scolaire de l’Estuaire,Ginette Côté, l’enseignant Luc Lévesque, le directeur général de la CSE, Alain Ouellet, l’enseignante responsable du projet, Denise Labrie, l’enseignant d’arts plastiques Mario Deschênes et la sous-ministre adjointe à l’éducation préscolaire et à l’enseignement primaire et secondaire, Anne-Marie Lepage. Photo Roch Théroux

Colombier – L’école St-Cœur-de-Marie de Colombier était à l’honneur, le 6 avril dernier, lors de la cérémonie de remise de la 21e édition des Prix de reconnaissance Essor. L’école St-Coeur-de-Marie s’est distinguée pour son projet Les deux frères, un conte collectif illustré assorti à une murale, tous deux inspirés d’un projet d’échange culturel avec les élèves de l’école Nussim de Pessamit.

Au total, ce sont 21 prix qui ont été décernés dans différentes catégories lors de la cérémonie tenue le 6 avril au Musée de la civilisation de Québec.

C’est à la suite d’une rencontre réussie entre deux cultures que l’enseignante Denise Labrie a eu l’idée d’impliquer les élèves dans l’écriture d’une histoire sur l’entraide et la réconciliation trouvant son inspiration dans le projet d’échange vécu au début de l’année 2016 avec les élèves de deuxième année de l’école de Pessamit. « À travers ce conte, les élèves ont pu constater que peu importe l’endroit d’où tu viens et la couleur de ta peau, nous sommes tous des frères et nous devons toujours nous entraider, peu importe les raisons qui nous poussent parfois à s’éloigner l’un de l’autre », explique Mme Labrie dans le dossier de présentation du projet aux Prix Essor. Une fois les éléments du récit mis en place et l’écriture du conte complétée, les élèves ont illustré chaque page de deux copies de l’histoire, une pour eux et une qui sera remise aux élèves de Pessamit impliqués dans le projet d’échange culturel. Par la suite, sous la supervision de l’enseignant d’arts plastiques Mario Deschênes, les élèves du troisième cycle ont réalisé une murale qui illustre le conte dans sa globalité et qui sera installée sur un mur reliant l’école et l’édifice municipal de Colombier, de manière à ce que l’ensemble des citoyens puissent l’admirer. Fière du résultat, l’équipe-école entend également soumettre le texte Les deux frères à des maisons d’édition ainsi qu’à la revue Le Littoral.

En plus d’aborder des thèmes tels que la différence entre la culture québécoise et autochtone, l’environnement ou les valeurs d’entraide et de réconciliation, cette démarche de création ayant impliqué l’ensemble du personnel de l’école St-Cœur-de-Marie a permis de toucher à diverses disciplines comme les arts plastiques, la lecture, l’écriture et l’expression orale de même que l’univers social.

Partager cet article