L’équipe Les Fleurs de l’espoir – Implication contagieuse porteuse d’espérance

Par Shirley Kennedy 12:00 AM - 28 juin 2018
Temps de lecture :
Une partie de l’équipe Les Fleurs de l’espoir de l’édition 2018 qui a pris part au Relais pour la vie. Photo courtoisie

Une partie de l’équipe Les Fleurs de l’espoir de l’édition 2018 qui a pris part au Relais pour la vie. Photo courtoisie

Forestville – L’équipe Les Fleurs de l’espoir mise sur pied il y a 8 ans par Sonia Leclerc de Forestville, elle-même survivante du cancer, a remis une somme record de 13 000 $ au Relais pour la vie tenu à Baie-Comeau le 16 juin dernier. Portant son nom à merveille, cette équipe s’est renouvelée au fil des ans, laissant toute la place à un seul et même objectif, contribuer à la recherche pour vaincre la maladie. 

En 8 ans d’existence, Les Fleurs de l’espoir ont remis approximativement une somme de 30 000 $ au Relais pour la vie. Ce pactole enviable de 13 000 $ fait partie des plus grosses récoltes de l’édition 2018 amassées par les 48 équipes inscrites. Derrière la somme d’argent se cache un travail colossal sur le terrain, gonflé à coups de 5 $ et d’activités communautaires et faisant abstraction de dons d’entreprises ou sociétés.

« L’année prochaine, on vise le 15 000 $, ajoute Isabelle Pelletier, pour qui le Relais pour la vie prend une dimension personnelle significative, sa sœur aînée Martine en est décédée en 2016. C’était la première fois que je le marchais et ma troisième année que je récoltais des dons. Ma première participation, 3 mois après le décès de Martine, j’étais enceinte… »

Pendant six ans, soit de 2011 à 2017, Marilyn Hovington a coordonné, recruté et géré de main de maître Les Fleurs de l’espoir à titre de capitaine. Cette année, c’est Marie-Ève Boivin qui a repris le flambeau avec une cohorte nombreuse de 23 participants dont les porteurs d’espoir, Dario Émond et Jean-Yves Tremblay et leurs conjointes respectives, les aidantes Linda Isabelle et Véronique Lapointe. « L’équipe a évolué au cours des années. Il y en a qui sont partis et qui sont revenus, d’autres se sont ajoutés », ajoute Isabelle.

Les membres des Fleurs de l’espoir mijotent déjà les activités qu’elles organiseront tout au long de l’année pour amasser des dons. La toile de Linda Isabelle dont le tirage sera effectué à la fin de la saison au Golf Le Méandre, fait toujours l’objet de vente de billets. Ayant déjà offert une toile pour un tirage précédent, l’œuvre a été remportée par Mona Foster.

Partager cet article