Une musique métissée et éclatée à l’honneur

Par Jacqueline Richer 12:00 AM - 30 juin 2018
Temps de lecture :
Intakto déstabilisera de belle façon les habitués des éditions précédentes. Photo courtoisie

Intakto déstabilisera de belle façon les habitués des éditions précédentes. Photo courtoisie

Les Escoumins – Cet été, le jazz s’acoquine avec le classique, le rock, le tango, la milonga, la musique du monde et plus encore. Des musiciens de tous horizons viendront honorer le public et la pleine lune au Centre de découverte du milieu marin des Escoumins.

Le premier spectacle, le samedi 30 juin, mettra en vedette Le Sylvain Lafontaine Quartet composé du guitariste Yves Nadeau, du violoniste Jean-Christophe Germain, d’Yvon Plouffe à la batterie et aux percussions et bien sûr de Sylvain Lafontaine, contrebassiste et compositeur. Sa musique instrumentale d’influences classique, jazz, funk et rock est à la fois planante et vivifiante.

Lors de la deuxième soirée, le 28 juillet, on s’éloignera un peu du jazz. La musique d’Intakto mélange la voix poétique du guitariste Alejandro Venegas, d’origine chilienne, et la virtuosité de Simon Claude au violon. Les deux musiciens, complices depuis plus de 20 ans, tous les deux compositeurs, seront accompagnés à la contrebasse par Olivier Babaz et à la guitare lead par Hugo Larenas.

La dernière pleine lune de l’été, celle du 25 août sera accompagnée de l’Oumigmag. L’ensemble est formé par Sébastien Sauvageau (guitare, voix et composition), Stéphane Diamantakiou (contrebasse et voix), Alex Dodier (saxophone ténor et soprano) et Philippe Lussier-Baillargeon (batterie, percussions et voix). Leur musique contemplative mais aussi intense en énergie, prend ses sources dans les musiques traditionnelles et le jazz contemporain. Leur premier album, Territoires, s’inspire librement des films de Pierre Perrault, grand cinéaste documentaire amoureux de la Côte Nord.

Les spectacles se tiennent à l’heure du lever de la lune.

Partager cet article