La maladie de Lyme progresse vers la Côte-Nord

Par 12:00 AM - 27 juillet 2018
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Sur la Côte-Nord, le dernier cas de maladie de Lyme recensé date de 2016. Vu la progression rapide de la tique porteuse, la Direction de santé publique de la région invite ses citoyens à prendre les mesures nécessaires afin d’éviter de contracter la maladie.

La maladie de Lyme est en émergence au Québec et se retrouve sur la liste des maladies à déclaration obligatoire depuis 2003. Sa progression est surveillée de près par les directions de santé publique à travers la province.

À ce jour, ce sont dans les régions de la Montérégie, de l’Estrie, de la Mauricie-Centre-du-Québec et de l’Outaouais que les plus grands nombres de cas sont recensés. En 2017, pas moins de 329 cas de maladie de Lyme ont été rapportés au Québec, contre 177 l’année précédente.

Aucune donnée ne permet de confirmer que les populations de tiques à l’origine de la maladie sont présentement implantées sur la Côte-Nord. Un premier cas avait toutefois été répertorié dans la région en 2016.

En se basant sur le rythme du réchauffement climatique, une équipe de recherche de l’Université McGill prévoit que la bactérie aura atteint la Côte-Nord d’ici un peu plus de 30 ans.

Symptômes

Les premiers symptômes de la maladie de Lyme apparaissent généralement dans les 30 jours suivant la piqûre d’une tique à pattes noires infectée. Le plus fréquent est une rougeur sur la peau à l’endroit de la piqûre. La maladie engendre également de la fièvre, de la fatigue, des maux de tête et des douleurs musculaires.

Si la maladie n’est pas traitée, elle peut causer des complications telles que des problèmes d’articulations, des problèmes cardiaques et des problèmes neurologiques. À noter que l’apparition de ces symptômes peut s’échelonner sur des semaines, des mois, voire des années.

C’est en ce sens que les directions de santé publique proposent diverses façons de prévenir les piqûres. Il est recommandé de porter des vêtements qui couvrent la peau. C’est le moment de porter ses chaussettes par-dessus ses pantalons. Aussi, porter des vêtements de couleur pâle permet de repérer les tiques plus facilement.

Lorsqu’une tique est repérée, il est important de la retirer rapidement selon des étapes décrites sur le site Internet sante.gouv.qc.ca. Il est utile de prendre en note le lieu et la date de la piqûre ainsi que la zone du corps touchée.

À l’apparition de symptômes, il faut consulter un médecin et, idéalement, lui apporter la tique dans un contenant scellé.

Partager cet article