Services réduits à l’urgence de Forestville – « La situation devrait se stabiliser » – Pascal Paradis CISSS Côte-Nord

Par Shirley Kennedy 12:00 AM - 15 août 2018
Temps de lecture :

Il n’y aura pas de médecin à l’urgence de Forestville du 7 au 8 septembre. Photo : Archives

Forestville – Alors que les services réduits à l’urgence du pavillon Forestville du CISSS Côte-Nord sont apparus plus fréquemment au cours des derniers mois, la direction du CISSS Côte-Nord confirme que la situation devrait se stabiliser puisqu’aucune absence de médecins n’est prévue au cours des prochaines semaines.

Selon Pascal Paradis, conseiller en communication à la Direction des ressources humaines, communications et affaires juridiques du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord, « le recrutement des médecins dépanneurs a été plus difficile puisque les besoins étaient seulement pour une courte période ».

M. Paradis confirme également que la pénurie de médecins se fait sentir principalement à Forestville, Port-Cartier et Havre-St-Pierre, malgré que la problématique a été moins criante cet été à Havre-Saint-Pierre et aux Escoumins en ce qui concerne le maintien des services.

« Les démarches se poursuivent au niveau du recrutement », précise Pascal Paradis. Idéalement, la population de la portion est de la Haute-Côte-Nord devrait compter sur 8 médecins pour assurer les services au pavillon de Forestville. Actuellement, ils sont 4 puisque l’établissement a encaissé deux départs successifs au cours des derniers mois.

Rappelons que les services à l’urgence de Forestville ont été réduits du 10 au 11 août dernier alors qu’aucun médecin n’était sur place. Un médecin de garde sur appel était disponible pour les urgences majeures pendant cette période. Les soins de santé de base étaient assurés par les infirmières tandis que les services ambulanciers ont été ajustés en conséquence afin de répondre aux urgences.

Partager cet article