Reconstruction de la côte Arsène-Gagnon – Excavation de Chicoutimi et Grandmont & fils décrochent le contrat

Par Shirley Kennedy 12:00 AM - 16 août 2018
Temps de lecture :
Dès cet automne s’amorceront les travaux de reconstruction du secteur de la côte Arsène-Gagnon. Un projet de 65 M$ attendu depuis plusieurs années par les élus et citoyens de la Haute-Côte-Nord. Photo Journal Haute-Côte-Nord

Dès cet automne s’amorceront les travaux de reconstruction du secteur de la côte Arsène-Gagnon. Un projet de 65 M$ attendu depuis plusieurs années par les élus et citoyens de la Haute-Côte-Nord. Photo Journal Haute-Côte-Nord

Les Bergeronnes – Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports (MTMDET) a attribué le contrat de reconstruction de la côte Arsène-Gagnon à la coentrepreprise Excavation de Chicoutimi/Grandmont & fils, pour un montant de 64 800 000 $.

L’ouverture des soumissions pour l’appel d’offres public a eu lieu le 19 juin dernier. Au total, sept entreprises ont présenté leurs documents de soumission. Après avoir analysé la conformité des soumissions reçues, le MTMDET et l’entreprise ont signé le marché le 18 juin dernier.

Le contrat pour le projet de reconstruction de la côte Arsène-Gagnon a été attribué le 18 juillet dernier.

Dernier droit
Actuellement, le ministère finalise les détails relatifs aux quatre autres contrats en lien avec ce projet. Selon Caroline Rondeau, conseillère en communication à la direction régionale du MTMDET, ces contrats concernent la surveillance en géotechnique et le contrôle de la qualité des sols et des matériaux.

D’autre part, une rencontre de préparation en vue des travaux a eu lieu entre le Ministère et l’entrepreneur, le 3 août dernier, aux Bergeronnes et d’autres rencontres sont prévues dans les semaines à venir en vue de planifier et coordonner le début du projet.

Madame Rondeau confirme que le Ministère enverra prochainement la lettre à l’entrepreneur l’autorisant à débuter les travaux à l’automne 2018.

Rappelons que ce projet d’envergure attendu depuis très longtemps concerne la reconstruction de la route 138 sur une distance de 5,6 km. Les travaux s’échelonneront sur une période d’environ quatre ans et consisteront notamment à diminuer et uniformiser l’inclinaison pour la pente de la côte Arsène-Gagnon sur environ 1,4 km; construire des voies auxiliaires pour véhicules lents dans les deux directions sur 2,5 km et construire des brise-vent pour diminuer les effets du vent sur la route.

Partager cet article