Campagne de visibilité des centres de femmes du Québec – L’Alliance et le Centre des femmes suivent le mouvement à l’unisson

Par Shirley Kennedy 12:00 AM - 01 novembre 2018
Temps de lecture :
L’équipe du Centre des femmes de Forestville et les membres du conseil d’administration. Candide Berthelot, Lily Tremblay, Suzie Tremblay, Carole Tremblay, Céline Casey et Sylvie O’Connor. Absente: Nicole Pellerin. Photo Journal Haute-Côte-Nord

L’équipe du Centre des femmes de Forestville et les membres du conseil d’administration. Candide Berthelot, Lily Tremblay, Suzie Tremblay, Carole Tremblay, Céline Casey et Sylvie O’Connor. Absente: Nicole Pellerin. Photo Journal Haute-Côte-Nord

Forestville – Dans le cadre de la vaste campagne de visibilité des Centres de femmes du Québec initiée par L’R des centres de femmes du Québec, le Centre des femmes de Forestville et l’Alliance des femmes de Sacré-Cœur ont marqué le coup successivement la semaine dernière.

Ainsi, pour les six mois à venir, tous les centres de femmes du Québec se mobiliseront afin de parler d’une seule voix pour transmettre des messages clés à leur public cible.

« Plusieurs outils seront proposés, avance Sylvie O’Connor, coordonnatrice au Centre des femmes de Forestville. Que ce soit des événements spécifiques, le mini site Internet de la campagne, des visuels à partager en ligne et sur les réseaux sociaux, des imprimés à faire circuler et plus encore ».

Parmi les partenaires de la campagne, les centres de femmes se sont associés à des alliés des secteurs économiques, partenaires privilégiés de diffusion et leaders d’opinion, dont Julie Blackburn, Carmen Gagnon et Marie-France Imbeault pour le Centre des femmes de Forestville qui compte sur le soutien financier de Provigo et de la Caisse du Centre de La Haute-Côte-Nord.

Invitée à prendre la parole, lors du lancement de la campagne, la mairesse de Forestville Micheline Anctil, a félicité l’équipe du Centre des femmes, « pour le magnifique chemin parcouru et les actions qui ont été mises de l’avant dans notre milieu ». Mme Anctil a entretenu l’assistance sur sa profonde croyance dans la place des femmes comme partenaires importants du développement de la communauté, de la région et du pays. « Je crois beaucoup à la nécessité de nous placer dans l’adaptation ou l’innovation. L’avancement des pensées, l’évolution des sociétés, améliorations de toutes sortes, chemins parcourus, etc. ».

L’une des leaders d’opinions Julie Blackburn, a partagé sa vision du féminisme avec beaucoup de conviction.

« Ça fait maintenant plusieurs années que je me définis comme féministe. Mais en réalité, c’est depuis que je suis entrée à l’école que j’ai constaté les inégalités reliées aux genres et que je m’en suis offusquée. On peut donc affirmer que je suis féministe depuis les débuts de ma plus tendre enfance, depuis les débuts de ma socialisation ».

La coordonnatrice du Centre des femmes et représentante régionale à L’R des femmes Céline Casey, a salué la réponse très positive à l’invitation de son organisation la semaine dernière, résultat d’une implication et d’un travail soutenu de l’équipe du Centre depuis de nombreuses années.

Parmi les messages clés qui seront mis de l’avant par le Centre des femmes de Forestville, s’outiller, agir ensemble, prendre soin de soi et s’entraider, seront les dénominateurs communs de cette vaste campagne nationale qui promet d’être très dynamique en Haute-Côte-Nord.

Partager cet article