Le prolongement de la 138 recule

Par Mathieu Morasse 5:00 AM - 03 avril 2019
Temps de lecture :

Sept-Îles – Le gouvernement du Québec fait marche arrière dans le dossier du prolongement de la route 138 en Basse-Côte-Nord. La Coalition avenir Québec retire les 232 M$ budgétés en 2018 pour les tronçons Kegaska – La Romaine et La Tabatière – Tête à la Baleine, en plus de demander à Ottawa de contribuer à la hauteur d’une centaine de millions de dollars.

Le budget libéral déposé en mars 2018 prévoyait que les 232 millions de dollars permettraient de construire les deux tronçons d’ici 2021. Les travaux étaient à l’étude et devaient débuter dès 2019. Aucune contribution n’était demandée ou attendue du gouvernement fédéral.

Une grande délégation de 28 élus et représentants de la Côte-Nord s’est rendue à Québec le 28 mars pour discuter du dossier avec le ministre des Transports, François Bonnardel, ainsi que le ministre responsable de la Côte-Nord, Jonatan Julien. La députée de Duplessis, Lorraine Richard, a ramené le sujet sur le tapis de l’Assemblée nationale lors de la période des questions.

Le président du Conseil du Trésor, Christian Dubé, a répondu que l’étude des deux tronçons est prévue au Plan québécois des infrastructures 2019-2029 déposé il y a deux semaines. La même situation prévalait dans le plan 2018-2028.

«Nous avons indiqué que nous étions plus qu’intéressés à pousser ces projets-là, mais que nous attendions une subvention du fédéral de l’ordre de 102 millions», affirme-t-il.

Partager cet article