Les élèves de St-Luc s’impliquent dans le 75e anniversaire

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Les élèves de St-Luc s’impliquent dans le 75<sup>e</sup> anniversaire
Les élèves de première et deuxième année de l’école primaire St-Luc ont voulu souligner à leur façon le 75e anniversaire d’existence de la ville de Forestville et, grâce à l’appui de plusieurs partenaires importants, ont pu mener à terme leur projet intitulé Go...on sort les pinceaux! (Photo : Journal Haute-Côte-Nord.)

Baie-Comeau – Les élèves de première et deuxième année de l’école primaire St-Luc ont voulu s’impliquer et souligner à leur façon le 75e anniversaire de la ville de Forestville.

Les élèves et leurs enseignantes, France Girouard, Karen Rodrigue et Caroline Pigeon viennent de dévoiler publiquement le résultat de leur projet intitulé Go…on sort les pinceaux!

Les enfants ont investi plusieurs heures de travail afin de mener à bien ce projet de construction et décoration de bancs de parc et boîtes à fleurs qui seront installés dans la municipalité à l’occasion de cet anniversaire spécial.

L’idée lancée à la suite d’une discussion avec les élèves afin de souligner l’événement et contribuer à l’embellissement de la ville a vite germé grâce à la contribution de plusieurs partenaires.

La Ville de Forestville et le club Lions ont vite embarqué dans l’aventure, sans oublier les grands-parents bénévoles, qui ont fabriqué les bancs et les boîtes à fleurs à partir de palettes de bois généreusement offertes par les commerçants du milieu.

Artiste professionnelle

C’est la première fois que l’école St-Luc implique la communauté dans la concrétisation de l’une de ses initiatives et les instigatrices ont été agréablement surprises de ce bel élan de générosité.

Les enseignantes ont aussi pu compter sur un coup de pouce de l’artiste-peintre forestvilloise Linda Isabelle qui, grâce à un projet de médiation culturelle financée par la MRC Haute-Côte-Nord, a pu fournir un support technique complet aux artistes en herbe.

En plus de reproduire les dessins des élèves sur les bancs et les boîtes à fleurs, la sympathique et généreuse artiste a enseigné aux jeunes des techniques de dessin et de peinture en plus de les conseiller dans le choix des couleurs.

Pérennité assurée

En concertation avec la mairesse Micheline Anctil, les responsables du projet ont identifié les différents endroits stratégiques où seront installés les réalisations des enfants.

Les œuvres seront aménagées à l’école St-Luc, au bureau d’accueil touristique, à la Baie verte, à l’hôtel de ville, au cœur de la municipalité à proximité des feux de circulation, à l’église anglicane, à la promenade de la Première avenue, au parc du centre-ville et au terrain de l’église.

Partenaire du projet, le club Lions s’est également vu remettre un banc et une boîte à fleurs par les élèves et ceux-ci seront installés à proximité de l’affiche de l’organisation située sur le terrain du marché Provigo.

Les autorités municipales ont de plus confirmé qu’elles prendraient en charge l’entretien et l’entreposage des œuvres pendant l’hiver en plus d’assumer leur réinstallation tous les printemps et leur vernissage aux trois ans pour assurer leur pérennité.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des