Frapper pour donner récolte 20 700 $

Par Shirley Kennedy 5:00 AM - 05 septembre 2019
Temps de lecture :
Les membres du comité organisateur et bénévoles de l’activité Frapper pour donner.

Les membres du comité organisateur et bénévoles de l’activité Frapper pour donner.

Les Chevaliers de Colomb conseil 7205 Les Escoumins frappent encore dans le mile avec une journée-bénéfice fort lucrative qui aura permis d’amasser au-delà de 20 000 $ dans le cadre de l’activité Frapper pour donner.

Le 17 août se tenait au Club de Golf Tadoussac, la 11e édition de l’activité Frapper pour donner, sous la présidence d’honneur d’Harold Brisson et Michel Gagné propriétaires d’Atelier Brisson-Gagné des Escoumins.

Frapper des balles et faire bouger la communauté tout en donnant aux personnes dans le besoin, tel est l’objectif recherché par les Chevaliers de Colomb conseil 7205 Les Escoumins.

Ce sont 88 personnes qui ont répondu à l’invitation, dont les principales sources de financement sont la vente de billets (5 000 $), de droits de jeu, achat de pancartes publicitaires par les entreprises de la région, dons et commandites personnelles.

Un apport à la communauté

Au cours des onze dernières années, ce sont 125 000 $ qui ont été récoltés par l’organisation. « À chaque année, plus de 22 000 $ sont réinvestis dans la communauté », précise Christian Lemieux, membre du comité exécutif des Chevaliers de Colomb conseil 7205.

Grâce aux bonnes œuvres des Chevaliers, les élèves de l’école Marie-Immaculée et de la polyvalente des Berges reçoivent une collation santé à tous les matins durant l’année scolaire. Les familles dans le besoin ne sont pas en reste puisque des paniers d’épicerie sont distribués tout au long de l’année grâce à cette levée de fonds.

« Il y a aussi l’achat de matériel scolaire, l’aide financière pour les activités parascolaires, l’achat de vêtements surtout pour la période hivernale, le soutien financier aux sports, l’aide financière pour le soutien à domicile pour les personnes en perte d’autonomie et les dons aux autres organismes à but non lucratif tels que la Société du cancer de l’est ou la Fabrique des Escoumins », énumère Monsieur Lemieux qui partage sa reconnaissance envers les bénévoles, commanditaires et participants qui appuient la mission de son organisme.

Partager cet article