Pas une priorité pour la MRC

Photo de Shirley Kennedy
Par Shirley Kennedy
Pas une priorité pour la MRC
Yves Laurencelle, président de l’UPACôte-Nord. Courtoisie

Le conseil des maires de la Haute-Côte-Nord est au fait du programme d’aide du MAPAQafin d’outiller les MRC dans la mise en place d’un plan de développement de la zone agricole. Mais les élus ont d’autres priorités pour l’instant.

C’est le directeur de l’aménagement du territoire de la MRC de La Haute-Côte-Nord, KevinBédard, qui a réagi aux commentaires du président de l’Union des producteurs agricoles de la Côte-Nord, Yves Laurencelle.

En accord avec la préfète de la MRCMicheline Anctil, monsieur Bédard affirme que l’élaboration d’un plan de développement de la zone agricole n’est pas une urgence pour les élus, qui doivent répondre à des exigences gouvernementales beaucoup plus pressantes, telles que le schéma de couverture de risques par exemple.

« D’autant plus, ajoute-t-il, que nous avons jusqu’en 2021 pour déposer une demande d’aide financière dans le cadre du programme d’aide du MAPAQ ».

Le représentant de la MRC ajoute que cela ne diminue en rien l’intérêt des élus concernant le PDZA, au contraire, mais cela se fera en temps et lieu, selon l’urgence des dossiers en cours.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des