Des employés de la Commission scolaire retournent sur les bancs d’école

Photo de Shirley Kennedy
Par Shirley Kennedy
Des employés de la Commission scolaire retournent sur les bancs d’école
Le groupe d’employés qui œuvrent dans les écoles de la Haute-Côte-Nord. Courtoisie

La Commission scolaire de l’Estuaire a honoré des membres de son personnel qui ont récemment obtenu leur diplôme d’études professionnelles (DEP) en Entretien général d’immeubles. Une première pour l’organisation, dans le cadre d’une formation en Reconnaissance des Acquis et des Compétences (RAC) menée auprès d’une catégorie de personnel.

Les soirées de reconnaissance, qui se sont déroulées successivement à Baie-Comeau et aux Escoumins, avaient pour but de saluer le travail et les efforts consentis par 28 hommes et femmes qui ont multiplié les efforts, entre juin 2016 et juin 2018, afin de décrocher leur diplôme tout en poursuivant leur travail de concierge dans un établissement de la Commission scolaire de l’Estuaire.

Une première pour la CSE

Initié par le Centre de formation professionnelle de l’Estuaire, ce projet visant à permettre à des personnes déjà à l’emploi de la commission scolaire d’acquérir de nouvelles compétences tout en obtenant un diplôme reconnu par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, a vite reçu l’appui et la collaboration du service des ressources humaines.

Bien que la démarche ait nécessité des efforts importants, notamment en termes de réaménagement des horaires de travail et de remplacement des candidats pendant certaines périodes de formation, cette façon originale d’optimiser les connaissances des travailleurs en place s’est finalement révélée une véritable réussite.

« Nous sommes conscients que le projet a nécessité plusieurs ajustements, mais les commentaires que nous recevons de la part des directions d’école sont très élogieux au sujet des compétences acquises par les concierges au cours de cette formation de 900 heures », souligne le directeur du CFP de l’Estuaire, Michel Savard, qui précise que la demande est bien présente pour le démarrage d’une nouvelle cohorte.

Au total, ce sont 14 personnes œuvrant dans huit écoles de la Haute-Côte-Nord et 14 étant à l’emploi de sept écoles du secteur de Manicouagan qui ont obtenu leur DEP dans le cadre de ce projet, qui s’inscrit également dans une volonté de rétention d’une main-d’œuvre qualifiée à la Commission scolaire de l’Estuaire.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des