Générosité sans précédent pour le Centre de dépannage des Nord-Côtiers

Photo de Shirley Kennedy
Par Shirley Kennedy
Générosité sans précédent pour le Centre de dépannage des Nord-Côtiers
Le Club Lion Escoumins-Bergeronnes, un partenaire de la première heure pour le Centre de dépannage des Nord-Côtiers, a remis un chèque de 2 500 $ à l’organisme. On reconnaît à droite du président du Centre de dépannage Yvan Lessard, le Lion Paul-André Tremblay, le lion et maire des Escoumins André Desrosiers et le lion Dominique Gagné. Les lions André Desmeules et Sébastien Faucher étaient absents lors de la prise de photos.

Le tradtionnel souper-spaghetti du Centre de dépannage des Nord-Côtiers n’a pas fait exception à la règle cette année. C’est une somme de près de 14 800 $ qu’ont récoltée les différents partenaires liés à l’organisme qui célébre cette année, ses 20 ans d’existence.

Celui qui fait office de président du Centre de dépannage depuis 20 ans, Yvan Lessard, ne tarit pas d’éloges envers tous ceux et celles qui contribuent à la pérennité de son organisation.

« Nous avons récolté environ 500 $ de plus que l’an passé, précise-t-il. Ce qui signifique que nous aurons un bénéfice net d’environ 13 000 $, c’est exceptionnel. »

Le Club Lion Escoumins-Bergeronnes a remis une somme de 2 500 $, de même que la Caisse populaire du Saguenay-Saint-Laurent. L’Association provinciale des policiers et policières du Québec a contribué pour un montant de 200 $. Par le biais de sa promotion Campagne des paniers de Noël, le Journal Haute-Côte-Nord a remis une somme de 1 000 $.

Afin de clore la campagne annuelle, l’activité animée par Mathilde Paré-Desilets, fut ponctuée notamment de chants et d’une parade de mode des vêtements du Centre de dépannage. Le souper-spaghetti a réuni un peu plus de 250 personnes.

Au cours de la journée, une cueillette de denrées et de dons a été réalisée par les nombreux bénévoles qui assurent le succès de cette campagne. Rappelons que le Centre de dépannage doit remettre une partie des profits à Centraide, l’organisme qui subventionne ses activités.

Le Centre de dépannage des Nord-Côtiers a fait l’acquisition d’un bâtiment cette année, question de bénéficier d’un plus grand espace pour offrir les différents services à la population.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des