Légère hausse de la taxe foncière à Portneuf-sur-Mer

Photo de Shirley Kennedy
Par Shirley Kennedy
Légère hausse de la taxe foncière à Portneuf-sur-Mer

Les élus de Portneuf-sur-Mer ont adopté le 11 décembre, les prévisions budgétaires pour l’exercice 2020, soit un budget de 2 027 107 $. Les contribuables assumeront pour une deuxième année consécutive, une légère hausse de la taxe foncière, établie à la hauteur de l’actuel Indice des prix à la consommation (IPC) qui est de 2 %.

L’an dernier à pareille date, le conseil municipal avait adopté une hausse de la taxe foncière selon l’Indice des prix à la consommation qui était de 2,4 %, ce qui avait entraîné une hausse de 0,04 $ du cent dollars d’évaluation, fixant ainsi le taux à 1,40 $ du cent dollars d’évaluation.

Ainsi, selon les informations publiées dans un communiqué émis mercredi, le taux grimpera de 0,03 $ du cent dollars d’évaluation, pour s’établir à 1,43 $ du cent dollars d’évaluation en 2020.

« Notons qu’à la suite d’une gestion très serrée du budget 2019, près de 40 000 $ seront replacé dans le surplus accumulé au 31 décembre prochain. C’est également sous cette approche que le conseil municipal abordera 2020 »
Simon Thériault, directeur général de la Municipalité de Portneuf-sur-Mer

Pas de changement pour la taxe foncière spéciale pour l’assainissement des eaux usées qui demeure à 0,39$ du cent dollars d’évaluation pour les résidences concernées.

L’effort fiscal pour une propriété moyenne évaluée à 72 000 $ et desservie par le réseau d’égout se chiffre à 22 $ supplémentaires.

En ce qui concerne les taxes de service, la taxe de gestion des matières résiduelles demeure au même taux à 196 $ pour une résidence et le coût pour 1 000 litres fluctue de 33,00 $ à 30,80 $ pour un commerce ou une industrie.

Statu quo pour la taxe de service d’égout et la taxe d’aqueduc respectivement à 240 $ et 270 $ au résidentiel.

« Impossible cependant pour la Municipalité de boucler son budget une fois les affectations pour investissements comptabilisés », précise le directeur général Simon Thériault. Ce qui oblige la Municipalité à approprier 68 126 $ de son surplus accumulé pour équilibrer son budget comparativement à 158 246 $ en 2019.

« Notons qu’à la suite d’une gestion très serrée du budget 2019, près de 40 000 $ seront replacé dans le surplus accumulé au 31 décembre prochain. C’est également sous cette approche que le conseil municipal abordera 2020 », tient-il à ajouter.

Le conseil municipal a également profité de l’occasion pour déposer son Programme triennal d’immobilisation 2020-2021-2022. Parmi les projets importants en 2020 qui totalisent 466 100 $, notons l’aménagement d’une aire de jeux pour ainés dans le Parc Jean-Maurice-Martel, le remplacement d’un puits d’eau potable, l’acquisition de nouvelles pompes plus performantes dans un poste de pompage d’eaux usées et l’amélioration de l’accès à la Pointe-des-Fortin et au Banc de sable.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des