L’avenir de l’Héritage 1 toujours incertain

Par Johannie Gaudreault 10:13 AM - 03 février 2020
Temps de lecture :

Le comité Sauvons l’Héritage-1 organise une manifestation devant l’Assemblée nationale le 9 mars à 11 h.

Le député de Rivière-du-Loup/Témiscouata, Denis Tardif, n’a pas tenu sa promesse de donner une réponse concernant l’avenir du traversier l’Héritage 1 avant le 31 janvier.

Il a mentionné via un communiqué de presse, le 30 janvier, que l’attente est nécessaire afin de se doter d’un dossier complet concernant l’aide financière au traversier Trois-Pistoles/Les Escoumins. Ensuite, il pourra être envoyé au conseil des ministres.

« Je préfère avoir une solution bien ficelée et globale plutôt que d’avoir une décision précipitée pouvant amener une décision incomplète ou mal attachée avec le milieu », a-t-il ajouté.

Le Comité Sauvons l’Héritage était déçu de ne pas recevoir de nouvelles le 31 janvier. « Nous n’aurions apparemment pas de nouvelle aujourd’hui. Les promesses au pouvoir, c’est ce que ça donne fort malheureusement trop souvent. Une décision serait maintenant attendue à la mi-février. D’ici là, le temps continue de presser pour assurer la réalisation des travaux prévus sur le navire. Continuons la mobilisation, l’avenir de nos communautés est entre nos mains », pouvait-on lire sur la page Facebook du comité.

Une marche a été organisée le 1er février afin de démontrer que le mouvement ne s’essouffle pas. « Ne baissons pas les bras, notre mouvement fait son chemin et ça se sent à Québec », avait écrit le comité.

Plus de 600 personnes ont sillonné les rues de Trois-Pistoles afin de rappeler l’enjeu d’un investissement de cinq millions de dollars pour la réalisation des travaux sur l’Héritage 1 avant la prochaine saison.

 

Partager cet article