Sacré-Cœur à l’écoute des jeunes

Par Johannie Gaudreault 12:00 PM - 05 février 2020
Temps de lecture :
L’an dernier, le conseil écolier de Sacré-Cœur avait proposé de créer un circuit piétonnier artistique. Ce projet a été réalisé et a consisté à peindre les trappes d’égout fluviaux de la municipalité.

L’an dernier, le conseil écolier de Sacré-Cœur avait proposé de créer un circuit piétonnier artistique. Ce projet a été réalisé et a consisté à peindre les trappes d’égout fluviaux de la municipalité.

La municipalité de Sacré-Cœur présente le projet Module parcours d’hébertisme au programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS) du ministère de l’Éducation, un projet      proposé par le conseil écolier.

Le conseil écolier se veut un moyen de faire participer les élèves de l’école Notre-Dame-du-Sacré-Cœur dans les projets municipaux.

« Nous l’avons fait pour la première fois en 2018 et la participation des jeunes a été très intéressante. Un des projets qu’ils ont présentés a été réalisé et un autre est en voie de réalisation », mentionne le directeur général de Sacré-Cœur, Jeannot Lepage.

Chaque écolier est choisi grâce à une élection qui se déroule à l’école. « Par la suite, ils sont jumelés avec un conseiller municipal pour comprendre le déroulement d’un conseil municipal », explique M. Lepage.

Lors du conseil du 11 novembre, les écoliers élus ont présenté des projets retenus par chaque classe de l’école.

Cette année, un des projets qui a retenu l’attention des conseillers est celui présenté par Vincent Paquet, conseiller étudiant au siège #5, représentant les élèves de quatrième année. Ce dernier a proposé d’aménager un parcours d’hébertisme, de style arbre en arbre, dans le village.

Les jeunes pensent que Sacré-Cœur possède plusieurs endroits qui pourraient accueillir un tel aménagement et que le projet pourrait être réalisé à coût minime en réutilisant des matériaux qui ne servent plus comme de vieux pneus, du bois et de la corde.

« Une autre idée venant des jeunes qui fera partie de nos objectifs de réalisation », conclut le directeur général.

Opération PuizArt

L’an dernier, c’est le projet de circuit piétonnier artistique, nommé l’Opération Puizart, qui a été réalisé au cours de la saison estivale. Celui-ci consistait à intégrer des créations artistiques aux infrastructures publiques, en collaboration avec un groupe de jeunes et l’animatrice-pédagogue en peinture de l’école À la portée du fjord. Après un processus de création qui s’est déroulé en trois étapes, les jeunes ont reproduit leurs dessins sur certaines trappes d’égouts fluviaux dispersées à Sacré-Cœur. C’est ainsi que le circuit artistique urbain a été créé.

Partager cet article