Les Bergeronnes imposent une nouvelle taxe

Photo de Johannie Gaudreault
Par Johannie Gaudreault
Les Bergeronnes imposent une nouvelle taxe
La municipalité des Bergeronnes impose une nouvelle taxe spéciale pour le système d’aqueduc à ses citoyens en 2020.

La municipalité des Bergeronnes imposera une nouvelle taxe concernant le service d’aqueduc afin de pourvoir à une partie des dépenses du projet de mise aux normes du système d’eau potable.

« Ainsi, pour une période de 30 ans, une taxe spéciale sera prélevée dans la proportion suivante : 20 % réparti à l’ensemble de la population et 80 % assumé par le secteur aqueduc », affirme le maire des Bergeronnes, Francis Bouchard, dans le bulletin municipal, spécial budget.

Concrètement, pour 2020, cela signifie une hausse de 0,00835 $ par 100 $ d’évaluation pour l’ensemble des résidents et un montant de 43,22 $ par unité décrite dans le règlement d’emprunt. Donc, une résidence unifamiliale évaluée à 100 000 $ verra son compte de taxes imputé d’une somme de 51,57 $ pour l’année 2020.

Taxe foncière

La municipalité a prévu une diminution de taxes pour ses citoyens en 2020. La taxe foncière passera de 1,81 $ à 1,72 $ du 100 $ d’évaluation, une baisse de 0,09 $.

Par exemple, le fardeau fiscal d’une propriété unifamiliale moyenne s’élève à 1 548 $ en 2020 pour une maison évaluée à 90 000 $, comparativement à 1 629 $ en 2019, soit 81 $ en moins. Toutefois, la taxe d’ordures augmente de 58 $ en s’établissant à 263 $ cette année.

C’est un budget de 2 075 610 $ qui a été adopté le 19 décembre dernier par le conseil municipal des Bergeronnes. Les dépenses les plus élevées étant les loisirs et culture (incluant le camping) ainsi que l’administration générale.

Orientations

« Afin de poursuivre et conserver notre communauté en santé, nous devons investir continuellement temps, efforts et argent, dans nos infrastructures, politiques et services aux citoyens », soutient M. Bouchard.

Plusieurs projets sont donc à travailler en 2020, soit la mise aux normes des systèmes d’eau potable et d’égout (subventionné en grande partie), la réfection de l’édifice municipal (toiture et fenestration), la finition du mur arrière de l’aréna, l’aménagement d’une voûte pour les archives municipales et la continuité du projet de compostage et de publicisation du biodigesteur.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des