Combien gagnent vos élus? Hausse généralisée en Haute-Côte-Nord

Par Johannie Gaudreault 4:00 PM - 03 mars 2020
Temps de lecture :

Le Journal a rassemblé les données entourant les émoluments des élus de chaque municipalité de la Haute-Côte-Nord dans le but d’en faire l’analyse. Les chiffres démontrent une hausse généralisée des rémunérations des maires et des conseillers municipaux.

Effectivement, le tableau ci-dessous expose une augmentation de presque 2 % dans toutes les municipalités, à l’exception de Longue-Rive qui souhaite doubler le salaire de ses conseillers municipaux par l’adoption d’un règlement le 12 mars.

Plusieurs conseils municipaux se fient à l’Indice des prix à la consommation (IPC) du Québec pour établir le taux d’augmentation des salaires des élus. « Un règlement établi précise que la rémunération des élus sera haussée annuellement selon l’IPC du Québec ou du Canada, selon lequel est le moindre », précise la technicienne en administration à la Ville de Forestville, Linda Ouellet.

Les émoluments ne sont donc pas fixés le nombre d’habitants. En incluant l’allocation de dépenses non imposable, c’est le maire des Escoumins, André Desrosiers, qui reçoit le salaire le plus élevé (37 142 $) pour une population de 1 845 habitants.

À Tadoussac, Charles Breton perçoit 30 636 $, deuxième plus haut salaire, et dirige une municipalité de 785 résidents. Tandis que la mairesse de Forestville, Micheline Anctil obtient 22 467 $ pour une ville de 2 929 personnes. Le maire de Sacré-Cœur n’est pas bien loin avec un salaire de 27 060 $ pour 2020 et une population atteignant 1790 citoyens.

Quant à la rémunération la moins élevée, elle revient au maire des Bergeronnes Francis Bouchard et s’élève à 12 612 $. Les Bergeronnes compte 640 résidents, selon les plus récentes données du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH).

Les municipalités de Portneuf-sur-Mer et Colombier se ressemblent au niveau de la rémunération du maire Gontran Tremblay et de la mairesse Marie-France Imbeault. Ils perçoivent respectivement 19 658 $ et 17 277 $ et gèrent 613 et 674 habitants. Colombier est toutefois la deuxième municipalité à offrir le salaire le moins élevé à son maire avec un écart de 4 665 $ avec Les Bergeronnes.

Partager cet article