Véronique Desrochers : un modèle de dépassement de soi

Photo de Johannie Gaudreault
Par Johannie Gaudreault
Véronique Desrochers : un modèle de dépassement de soi
Véronique Desrochers, originaire de Forestville, a fait ses marques au régiment les Fusiliers du St-Laurent. Courtoisie

Dans le cadre de son 150e anniversaire, les Fusiliers du St-Laurent met à l’honneur des membres de son régiment comme le Caporal Véronique Desrochers, âgée de 22 ans et originaire de Forestville.

Étudiante en technique policière au Cégep de Rimouski, elle en est à sa troisième année de service au sein du peloton 2 du Régiment les Fusiliers du St-Laurent. « C’est un bon travail à temps partiel pour moi puisqu’on est toujours stimulé par de la nouveauté et on bouge beaucoup », affirme Véronique Desrochers, qui apprécié également l’esprit de famille reliant les membres.

Contrairement à l’armée régulière, ce régiment donne une certaine liberté à ses employés. « Les missions sont volontaires et on ne signe pas de contrat. On part quand on veut et nous ne sommes pas obligés de suivre des cours qui ne nous intéressent pas », soutient la future policière.

Professionnalisme
La Forestvilloise s’est démarquée par son professionnalisme en tant que gestionnaire des dossiers de recrutement, alors qu’elle était soldat. « Elle s’est vue décerner le Médaillon d’excellence du commandant dû à son bon rendement en exercice, son efficacité dans la gestion du recrutement de l’unité et son taux d’implication au sein du régiment », peut-on lire dans son portrait.

En 2018, Mlle Desrochers a complété sa qualification militaire de base, ses cours de secouriste niveau C, réanimation cardio-respiratoire et défibrillateur externe automatisé en plus de sa formation sur les différentes menaces chimiques, bactériologiques, radioactives et nucléaires. Elle a par la suite complété sa période de perfectionnement d’infanterie puis son cours supplémentaire d’armes.

L’année suivante, elle a poursuivi son ascension en réussissant ses cours de combat rapproché et de membre de détachement des armes. Depuis le début 2020, Véronique a déjà accompli deux formations supplémentaires, soit opérations hivernales et évaluateur test force.

« Les membres de notre unité ont chacun une orientation de carrière différente mais, ils font tous partie de la grande famille des Fusiliers du St-Laurent dans laquelle sont prônés: le dépassement de soi, la résilience, le travail d’équipe et la persévérance », de mentionner le régiment sur sa page Facebook.

Cet été, la Forestvilloise souhaite suivre la formation pour devenir Caporal-chef. De plus, après ses études en 2021, elle pense se diriger vers la police militaire. « Ce métier m’intéresse beaucoup, mais j’ai encore le temps d’y penser », conclut Véronique Desrochers.

 

Partager cet article

2
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
ClermontMonique Gagnon Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Monique Gagnon
Guest
Monique Gagnon

Tu es une jeune fille très déterminée ! Je te souhaite de réussir dans tout ce que tu entreprendra ! Félicitations ma belle fille et reste toi même !

Clermont
Guest
Clermont

Bravo et bonne continuité dans ton cheminement . Intégrité et bon jugement sont la base de toute carrière réussie.
Magnifique