COVID-19 : la fermeture des établissements d’enseignement se prolonge jusqu’au 1er mai

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
COVID-19 : la fermeture des établissements d’enseignement se prolonge jusqu’au 1er mai
Le premier ministre du Québec, François Legault, entouré du directeur national de la Santé publique, Horacio Arruda, et du ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, Jean-François Roberge.

Les écoles resteront fermées officiellement jusqu’au 1er mai, c’est ce qui a été annoncé par le premier ministre François Legault lors de son point de presse du 22 mars. Il n’y aura aucun examen ministériel pour l’année 2019-2020.

Il n’est pas exclu que l’année scolaire pour les élèves du primaire et du secondaire reprenne le 4 mai. Dans la négative d’une reprise, ce sera aux enseignants de déterminer le passage ou non au niveau supérieur du jeune en fonction des évaluations de l’année et des bulletins des deux premières étapes.

Le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur acheminera aux parents une liste de travaux qui pourront être faits. Le gouvernement travaille également avec Télé-Québec pour présenter des capsules d’apprentissages.

Dès la semaine du 6 avril, le ministère fera suivre aux élèves une liste d’activités stimulantes et intéressantes, adaptées au niveau du jeune.

Par ailleurs, le gouvernement pourrait permettre aux parents et élèves d’aller chercher leur matériel scolaire dans les écoles, « avec beaucoup de prudence », précise le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Jean-François Roberge. « On va réfléchir à ça, tout en respectant les consignes de la Santé publique. La priorité sera donnée aux enfants avec des difficultés scolaires.

Pour les cégeps et universités, ce sont les cours en ligne qui permettront aux étudiants de finir l’année.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des