COVID-19 : permission spéciale pour les étudiants finissants en médecine

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
COVID-19 : permission spéciale pour les étudiants finissants en médecine

Le Collège des médecins du Québec a assoupli ses règles afin de permettre aux médecins résidents ayant complété leur formation « d’exercer à titre de médecin sans avoir préalablement réussi tous les examens prescrits par la réglementation en vigueur ».

Les résidents finissants qui obtiendront ce permis restrictif seront donc autorisés à pratiquer, en établissement ou non, « les activités professionnelles qui relèvent de la discipline visée par leurs formations postdoctorales », selon le communiqué de l’organisme.

« La situation exceptionnelle liée à la pandémie de la COVID-19 exige que nous prenions des mesures qui contribuent à augmenter la présence des effectifs médicaux sur le terrain », a soutenu le président du Collège des médecins, Mauril Gaudreault.

« Le Québec a besoin de ces résidents finissants et des soins de qualité qu’ils seront en mesure de dispenser à la population. »

Cette mesure spéciale, en vigueur jusqu’au 30 juin 2021, a été mise en place après que le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, le Collège des médecins de famille du Canada et le Conseil médical du Canada aient tous décidé de reporter leurs examens menant à la certification.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des