Préserver sa santé mentale au temps de la COVID-19

Par Vincent Rioux-Berrouard 3:08 PM - 01 avril 2020
Temps de lecture :

En ce temps de crise de la COVID-19, il est important de prendre soin de sa santé. Mais, il ne faudrait pas oublier le bien-être de votre santé mentale. Le Mouvement Santé mentale Québec vous offre quelques conseils.

Selon Renée Ouimet, directrice du Mouvement Santé mentale Québec, être en bonne santé mentale est comme être en bonne santé physique, il faut s’entraîner. Bien qu’elle reconnaisse que la situation actuelle présente plusieurs facteurs pouvant nuire à une bonne santé mentale, elle nous propose plusieurs solutions pour conserver un bon équilibre mental.

Une des premières choses à faire est de resserrer son réseau social. Renée Ouimet suggère certains gestes à poser : « On peut communiquer avec les gens qu’on aime par téléphone ou en utilisant les réseaux sociaux. Aller porter de la nourriture ou un cadeau à la porte de quelqu’un tous en respectant les consignes de sécurité. Tous ces gestes créent du sens à la fois pour la personne qui le fait et pour la personne qui reçoit. »

Un autre exercice qui est recommandé par le Mouvement Santé mentale Québec est d’identifier les bonnes choses qui nous sont arrivées durant la journée. Cette simple action peut vous aider à réduire le stress et l’inquiétude que vous vivez.

De plus, Mme Ouimet souligne qu’il y a présentement plusieurs familles qui doivent vivre constamment ensemble en raison des mesures d’isolement. « Dans certaines maisons, il n’y a pas beaucoup d’espace pour le nombre de personnes présentes. Il est important d’avoir des moments où on peut se retrouver seul», affirme la directrice du Mouvement Santé mentale Québec.

Organiser ses journées

Une autre recommandation pour s’assurer d’une bonne santé mentale est de créer un horaire pour chaque jour. Une période comme celle que nous vivons présentement comporte des bouleversements dans la vie de plusieurs personnes. En effet, un grand nombre qui se retrouve sans emploi pourrait être désorganisé. Rénée Ouimet nous explique qu’en organisant nos journées, on se sent plus en contrôle de la situation et moins impuissant face à tous les événements qui se produisent. Cela est très bon pour notre santé mentale.

Toujours concernant la planification de nos journées, la directrice du Mouvement Santé mentale Québec recommande aux gens de ne pas passer la journée à suivre les bulletins de nouvelles. Elle suggère d’écouter aussi des émissions qui auront pour fonction de se divertir.

Obtenir de l’aide

Pour tous ceux qui auraient besoin d’aide, vous pouvez téléphoner à l’organisme Écoute entraide au 1-855-365-4463. De plus, vous pouvez consulter le site Internet et la page Facebook du Mouvement Santé mentale Québec qui offre actuellement plusieurs conseils pour maintenir une bonne santé mentale.

Partager cet article