De l’art en guise de remerciements aux travailleurs essentiels

Photo de Johannie Gaudreault
Par Johannie Gaudreault
De l’art en guise de remerciements aux travailleurs essentiels
Le Centre d’action bénévole Le Nordest s’est vu remettre une toile de l’artiste-peintre Linda Isabelle. La directrice générale par intérim, Marie-Eve Boivin, l’affichera avec plaisir dans les bureaux de l’organisme. Courtoisie

L’artiste-peintre de Forestville Linda Isabelle remercie les personnes exerçant des métiers essentiels, celles qu’elle appelle ses « Anges des couleurs de la COVID-19 », en leur offrant une de ses toiles à la sortie du travail, un cadeau qui fait plaisir au cœur.

« La crise de la COVID-19 et tous ses impacts me touchaient beaucoup. Je cherchais un moyen de m’impliquer et d’offrir du réconfort. Avec mes toiles, j’espère mettre de la couleur dans des moments plus sombres », explique-t-elle d’entrée de jeu.

Mona Foster, infirmière au CLSC de Forestville depuis de nombreuses années, a eu droit à un des remerciements de Linda Isabelle le 12 avril.

« Ce matin en finissant mon quart de travail, je suis sortie par la même porte qu’à l’habitude, celle des employés qui donne au stationnement. En levant les yeux, j’ai vu Linda et Dario, assis dans leur véhicule. Ils attendaient la première personne qui sortirait du CLSC pour lui remettre une toile afin de remercier tous ceux qui travaillent en première ligne dans le domaine de la santé pour leur travail et leur don de soi », a-t-elle dévoilé sur le réseau social Facebook.

Mme Foster n’a pas manqué de souligner le grand cœur de l’artiste-peintre. « Quel beau geste Linda Isabelle! Merci de ma part, mais aussi au nom de tous ceux qui travaillent en santé. Des gestes et des attentions comme ceux-là font du bien. »

Une policière de Baie-Comeau, Elie Prévost, a également été émue par le geste de l’artiste forestvilloise, alors qu’elle terminait un chiffre de nuit.

« Elle est sortie de son véhicule, une bouteille de désinfectant à la main en me disant qu’elle voulait me donner une toile qu’elle a peinte. Celle-ci était emballée dans de la pellicule plastique afin qu’elle puisse la désinfecter avant de me l’offrir », a partagé la jeune policière sur le groupe Flash tes lumières COVID-19, qui réunit 378 000 membres partout au Québec.

Elle a poursuivi sa publication en mentionnant que Linda Isabelle lui a remis cette toile « en prenant la peine de remercier tous les policiers du Québec qui viennent en aide à la population pendant cette crise ».

« Je passe le message à mon tour. Je veux rendre les remerciements que j’ai reçus ce matin à mes confrères et consœurs de travail. Merci madame, vous êtes une personne magnifique », a–t-elle terminé. Le poste de la SQ de Baie-Comeau a d’ailleurs affiché la toile dans le stationnement.

Au total, cinq toiles ont été offertes à Forestville, dont au Marché Tradition, au Centre d’action bénévole Le Nordest et au bureau de poste.

L’artiste-peintre invite les autres artistes à faire de même. « Merci à tous ceux qui travaillent en première ligne, merci d’être là pour nous. Par nos couleurs, remercions une caissière, un ambulancier, une infirmière, une postière, etc. J’invite tous mes amis artistes à en faire autant et à suivre le mouvement. Faites sourire par vos couleurs », a–t-elle lancé sur sa page Facebook.

Déjà plusieurs d’entre eux ont accepté l’invitation et se sont joints au mouvement partout au Québec.

Linda Isabelle a même reçu un présent de l’artiste Michel Tremblay de Forestville. Celui-ci voulait souligner son initiative en lui remettant une lampe en vitrail. « Ça fait énormément plaisir », conclut-elle.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des