Culture Côte-Nord prépare l’après-pandémie

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Culture Côte-Nord prépare l’après-pandémie
Par ce collage de photos, Culture Côte-Nord a récemment illustré les activités culturelles à venir au temps de distanciation sociale. Photo Culture Côte-Nord

Culture Côte-Nord prépare la reprise d’après-pandémie de COVID-19 et elle veut le faire en compagnie de ses membres lors de rencontres virtuelles à la fin du mois.

L’organisme prendra le pouls de son monde du 26 au 28 mai. Un rendez-vous par MRC est à l’horaire. L’objectif est de rallier les intervenants « à une mise en commun des forces du milieu pour la relance culturelle post-covid », peut-on lire dans un communiqué.

Quatre rencontres virtuelles sont prévues le 26 mai pour la MRC de La Haute-Côte-Nord, le 27, pour celle de Sept-Rivières, le 28 en avant-midi, pour les MRC de Minganie, Basse-Côte-Nord et Caniapiscau, et finalement le 28 en après-midi, pour celle de Manicouagan.

Les échanges permettront aux participants de partager leurs préoccupations face à l’avenir et leurs pistes de réflexion afin de réussir la relance. Un grand défi, mais un défi surmontable, insiste Culture Côte-Nord.

Les membres ont jusqu’au 20 mai à midi pour s’inscrire aux rendez-vous par l’entremise de la page Facebook de Culture Côte-Nord en cliquant ici.

Après la série de rencontres, un comité de relance devrait être mis sur pied en vue de l’élaboration d’un plan d’action.

L’incertitude persiste

L’incertitude est encore pleine et entière dans le milieu culturel. Depuis la fermeture des espaces publics et l’annulation d’événements partout au Québec pour limiter la propagation de la COVID-19, aucune information gouvernementale n’a circulé en vue d’un plan de match pour la reprise.

« Le milieu culturel est donc un des premiers secteurs à avoir été touché par la pandémie et sera celui pour qui les répercussions se feront ressentir encore longtemps », précise Marie-Hélène Beaudry, agente de développement et services aux membres.

Malgré plusieurs représentations faites auprès d’instances gouvernementales, Culture Côte-Nord est toujours en attente de directives et de mesures claires. Cela devrait venir vers la mi-juin avec le dépôt du plan du ministère de la Culture et des Communications.

Il y a bien Patrimoine canadien qui a récemment diffusé les modalités d’une première phase de son fonds d’urgence de 500 M$ pour le soutien des organismes dans secteurs de la culture, du patrimoine et du sport, mais, précise Mme Beaudry, « beaucoup de flous subsistent pour les organismes qui tombent entre les mailles ».

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des