Relancera-t-on la balle en Haute-Côte-Nord?

Photo de Johannie Gaudreault
Par Johannie Gaudreault
Relancera-t-on la balle en Haute-Côte-Nord?
La Ligue de balle Haute-Côte-Nord est toujours en attente du feu vert du gouvernement pour lancer la saison de balle donnée au parc Charles-Lapointe de Forestville. Courtoisie

La ligue de balle Haute-Côte-Nord a tenu son assemblée générale annuelle le 1er juin sans pouvoir confirmer s’il y aura une septième saison de balle donnée cette année.

« On ne sait pas si on pourra relancer la balle cette saison», lance d’entrée de jeu Joany Hovington, membre du conseil d’administration. Au moment d’écrire ces lignes, l’organisme à but non lucratif (OBNL) était toujours en attente de l’autorisation de la Santé publique, qui viendra certainement avec des directives sanitaires.

« Nous attendons le plan de match du gouvernement et la confirmation de la Ville de Forestville pour annoncer une bonne nouvelle à nos joueurs », d’affirmer Mme Hovington, précisant que la ligue ne pense pas débuter avant le 1er juillet.

Habituellement, les équipes sont en action dès la fin du mois de juin au parc Charles-Lapointe de Forestville. « L’an dernier, la ligue comptait 12 équipes qui s’affrontaient les soirs de semaine et deux tournois ont été organisés, ce qui sera impossible cette année », dévoile l’administratrice.

La sécurité des joueurs et bénévoles ainsi que la santé financière de la ligue seront au cœur de la décision de l’organisation de lancer ou non la saison, selon Mme Hovington. « Les activités seront relancées avec le feu vert du gouvernement, mais pas à n’importe quel prix ».

Mesures

Effectivement, une des mesures qui sera émise par la Santé publique concernera l’interdiction d’organiser des tournois, tout comme les autres sports (golf, soccer, hockey). De plus, il faudra prévoir des stations de lavage des mains ainsi que de l’équipement personnel à chaque joueur.

La ligue de balle HCN, étant un OBNL, finançait ses activités avec les tournois annuels. Cette année, l’innovation sera de mise. « On cherchera d’autres moyens de financement pour payer nos dépenses courantes comme le salaire des arbitres et l’achat de balles », confirme Joany Hovington.

Poste vacant
Un poste vacant reste à combler à la suite de l’assemblée générale annuelle. Patrick Lafontaine n’a pas renouvelé son mandat et aucune candidature n’a été proposée le 1er juin. Les intéressés peuvent faire part de leur intérêt via la page Facebook de l’organisation.

Les membres du conseil d’administration sont : Fred Morneau, Joany Hovington, Candy Tremblay, Marc-André Briand, Jimmy Tremblay et Kim Bouchard.

« Lors de la prochaine rencontre, on déterminera l’exécutif, soit les postes de président, vice-président, secrétaire et trésorier », explique Joany Hovington.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des