Les fidèles de la neuvaine privés de leur pèlerinage annuel

Photo de Johannie Gaudreault - Initiative de journalisme local
Par Johannie Gaudreault - Initiative de journalisme local
Les fidèles de la neuvaine privés de leur pèlerinage annuel
Depuis 1940 que la neuvaine des Ilets-Jérémie a lieu. Elle est annulée pour la première fois en 80 ans en raison de la COVID-19. Courtoisie

Les pèlerins qui se réunissaient du 17 au 26 juillet pour célébrer la fête de Sainte Anne aux Ilets-Jérémie à Colombier, devront patienter jusqu’à l’an prochain. La COVID-19 a forcé l’annulation de l’événement, une première en 80 ans.

C’est en 1940, un an après la construction de la chapelle aux Ilets-Jérémie que la première messe en dévotion à Sainte Anne a été célébrée à Colombier par le père Arthur Gallant.
Depuis, plusieurs abbés et prêtres se sont succédés pour l’animation de cette fête très populaire.

Cette année, le curé Antonio Laflamme aurait animé sa 24e édition de la neuvaine de Sainte Anne et il voulait que ce soit sa dernière. « Je suis rendu à 87 ans, rigole-t-il. Je voulais passer le flambeau à quelqu’un d’autre. Je ne sais pas si je serai de retour l’an prochain. »

Sainte Anne est la mère de la Vierge Marie, la grand-mère de Jésus. « Elle rappelle la dévotion à nos parents et nos grands-parents », selon l’homme d’église, ajoutant qu’elle est marquée dans notre culture.

C’est pour cette raison que la neuvaine est autant populaire année après année. « C’est certain que c’est plutôt des personnes âgées qui assistent aux messes de la neuvaine, mais on voit aussi des jeunes. Chaque année, on perd du monde en raison de décès ou maladie », mentionne le curé, toujours attristé de ne plus revoir certains visages.

Des gens originaires de partout sur la Côte-Nord assistent aux célébrations.

Habituellement, les avant-midi de la neuvaine sont consacrés au pèlerinage de chaque paroisse de la Haute-Côte-Nord.

Normes sanitaires

On s’en doute, c’est en raison des normes sanitaires demandées par la Santé publique que l’organisation de la neuvaine a décidé de « passer tout droit » cette année.

« La chapelle est trop petite, il aurait fallu limiter le nombre de personnes et désinfecter après chaque messe. Ç’a aurait pris encore plus de bénévoles », d’expliquer Antonio Laflamme.

La neuvaine des Ilets-Jérémie sera donc de retour en 2021 « s’il est possible de le faire ».

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des