Festival de la chanson de Tadoussac : le public est au rendez-vous

Photo de Johannie Gaudreault - Initiative de journalisme local
Par Johannie Gaudreault - Initiative de journalisme local
Festival de la chanson de Tadoussac : le public est au rendez-vous
Le Festival de la chanson de Tadoussac fait salle comble depuis le début de son nouveau concept en pièces détachées. Courtoisie Philippe Ruel Photographie

Le Festival de la chanson de Tadoussac, annulée en juin en raison de la pandémie mondiale, a repris sous un nouveau concept en pièces détachées depuis le début du mois d’août. Jusqu’à maintenant, le public est au rendez-vous et « est heureux de renouer avec le spectacle », selon le directeur général de l’événement, Julien Pinardon.

Une douzaine de spectacles est prévue tout au long du mois, à l’extérieur, et en respectant les directives de la santé publique. « Les gens nous disent que ça leur fait du bien et sont très collaborateurs. Ils respectent les mesures de distanciation sociale, le port du masque dans les files d’attente sans problème », soutient M. Pinardon.

Habituellement, le festival incontournable de Tadoussac reçoit entre 22 000 et 24 000 personnes lors de la grande fin de semaine de festivités qui se tient en juin. Cette année, les spectacles ont lieu en formule intime puisque seulement 50 spectateurs peuvent y assister.

« Le site ne nous permet pas d’accueillir un plus grand nombre de personnes », explique le directeur général.

Toutes les prestations ont fait salle comble jusqu’à présent, ce qui satisfait la direction du festival. «La plupart achète leur billet à la dernière minute, mais on finit toujours par combler tous les sièges. On est très heureux », lance Julien Pinardon, qui est entouré d’une équipe de 10 employés.

Annonce gouvernementale

La ministre du Tourisme Caroline Proulx a donné le feu aux festivals et événements culturels le 5 août dernier. Une annonce qui a réjoui plusieurs promoteurs, mais qui « ne change pas grand-chose » pour le Festival de la chanson de Tadoussac.

« C’est une bonne nouvelle, mais pour nous ça ne change rien. Nous ne changerons pas le concept, mais on pourra accueillir 20 à 30 personnes de plus pour un total de 70 à 80 spectateurs », mentionne M. Pinardon qui croit que l’annonce gouvernementale a été retardée.

Toutefois, les problématiques financières n’en seront pas moins diminuées, selon le directeur général. « Il est impossible de rendre un festival viable avec seulement 250 spectateurs par représentations. Le problème financier demeure », indique-t-il.

Contraintes

L’autorisation pour la tenue d’événements culturels vient avec certaines conditions, tel que mentionné par la ministre Proulx. Parmi les contraintes imposées, les promoteurs devront s’assurer de ne pas dépasser le nombre de spectateurs maximal, soit 250. Pour ce faire, ils devront contrôler les entrées et sorties des festivaliers.

Des mesures afin de respecter la distanciation sociale de deux mètres entre les personnes ne résidant pas à la même adresse devront également être instaurées.

Si un même festival propose plus d’un site extérieur, ces derniers devront être distincts et non contigus, avec des zones d’accès et d’attente différentes.

Les organisateurs de festivals et d’événements pourront également tenir des événements intérieurs accueillant au maximum 250 personnes, comme autorisé par la santé publique depuis le 3 août, et devront se conformer aux mesures sanitaires et autres directives en lien avec ces activités.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des