Pandémie et relance économique interpellent le député Ouellet

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Pandémie et relance économique interpellent le député Ouellet
Le député de René-Lévesque, Martin Ouellet, a tenu vendredi son traditionnel point de presse de début de session parlementaire.

Si la pandémie et ses conséquences continuent de préoccuper grandement le député Martin Ouellet, à l’aube de la nouvelle session parlementaire, quatre dossiers, dont celui du port de Baie-Comeau, retiennent son attention pour s’assurer que la région pourra profiter de la relance économique d’après-COVID. 

En point de presse vendredi, le représentant de la circonscription de René-Lévesque a dressé la table sur ce qui retiendra son attention dans les prochains mois.

Du côté du dossier de cession du port à la Corporation de gestion du port de Baie-Comeau, M. Ouellet aura à l’œil cet automne le deuxième dépôt d’un projet de loi privé en vue de l’établissement d’un régime fiscal particulier pour l’organisme.

Il compte suivre également de près les étapes à franchir pour l’implantation au cégep de Baie-Comeau du pavillon de recherche et d’innovation en forêt boréale, un projet de 10 M$. « Il reste quelques détails à peaufiner, mais le dossier chemine bien. J’espère qu’on aura une belle annonce au cours de l’automne à ce sujet. »

L’implantation de l’antenne universitaire de l’Université du Québec à Rimouski au cégep de Baie-Comeau est également sur le radar de celui qui souhaite des services universitaires avec des professeurs résidents.

Enfin, le député affirme avoir dans sa mire le dossier d’un fonds de recherches avec la Réserve mondiale de la biosphère Manicouagan-Uapishka.

Détails attendus

Martin Ouellet a salué la mise en place d’un système de codes d’alertes de couleur pour évaluer la situation de la pandémie dans les régions du Québec, mais il déplore que ce découpage ne tienne pas compte des diverses réalités à l’intérieur même d’une région donnée.

« Ce qu’on ne connaît pas, c’est quels seront les critères vraiment scientifiques qui vont nous amener à augmenter les mesures lorsqu’on passera du orange au rouge et si ces mesures seront effectivement appliquées pour l’ensemble de la Côte-Nord. Ce qu’on nous dit qu’il pourrait y avoir des zones qui seraient différentes sur un territoire, mais on n’a pas d’indication de quelles façons la santé publique ou le CISSS vont appliquer ça. »

Dans un autre ordre d’idées, Martin Ouellet compte déposer rapidement à l’Assemblée nationale la pétition en circulation pour quelques jours encore et demandant à Québec de trouver des solutions à court terme pour assurer la sécurité des automobilistes en raison de la recrudescence d’orignaux sur la 138 entre les intersections de Pointe-Lebel et de Pointe-aux-Outardes.

Enfin, la situation inquiétante découlant de l’arrêt prolongé des opérations à la papetière de Baie-Comeau est également sur sa table de travail.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires