Le CISSS de la Côte-Nord rappelle à la population de suivre les consignes

Photo de Vincent Rioux-Berrouard - Initiative de journalisme local
Par Vincent Rioux-Berrouard - Initiative de journalisme local
Le CISSS de la Côte-Nord rappelle à la population de suivre les consignes

Alors que 13 nouveaux cas sont répertoriés sur la Côte-Nord depuis le début du mois de septembre, le CISSS a lancé un message à la population pour qu’elle suive les mesures de protection contre la COVID-19 lors de son point de presse du 14 septembre.

Claude Lévesque, président-directeur général par intérim du CISSS Côte-Nord affirme observer un relâchement dans l’application des mesures contre la COVID-19 que ce soit par les entreprises ou par les gens. Il rappelle à la population de porter le masque correctement, de pratiquer la distanciation physique et de se laver les mains souvent.

Des treize nouveaux cas en septembre, environ la moitié touche des gens de moins de 35 ans. Selon le Dr Richard Facheoun, les rassemblements privées seraient la cause de plusieurs des nouveaux cas. Il demande aussi l’aide de la population, en particulier les jeunes adultes,pour empêcher la propagation. « Sans la collaboration de la population, on ne pourra pas limiter la propagation», affirme le Dr Facheoun.

Le Dr Facheoun confirme aussi que les tests de dépistage sont disponibles pour les gens qui souhaitent se faire tester. Il invite les gens qui ont participé à des rassemblements privés ou fréquenté des bars à se faire tester. Toujours selon le Dr Richard Facheoun, il y a actuellement de la transmission communautaire sur la Côte-Nord.

Pour ce qui est des résultats des tests, le CISSS de la Côte-Nord travaille pour que la transmission des résultats négatifs soit faite par courriel ou par texto au cours des prochains jours.

Concernant les deux cas de COVID-19 qui ont touché le Cégep de Baie-Comeau et le Centre de formation professionnelle de Sept-Îles, le CISSS se veut rassurant. Le CISSS travaille en étroite collaboration avec les deux écoles. Selon eux, en raison de toutes les mesures prises, il n’y a pas de raison de s’inquiéter parce qu’il n’y a pas d’éclosion dans les deux institutions scolaires pour l’instant et la situation est sous contrôle.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des