La paroisse Sacré-Cœur-de-Jésus amasse 8 000 $

Photo de Johannie Gaudreault - Initiative de journalisme local
Par Johannie Gaudreault - Initiative de journalisme local
La paroisse Sacré-Cœur-de-Jésus amasse 8 000 $
L’église de Sacré-Cœur n’avait pas rouvert ses portes depuis le début de la pandémie mondiale. Courtoisie

Près d’une trentaine de bénévoles de tous les âges se sont joints à l’équipe des Chevaliers de Colomb et de la Fabrique Sacré-Cœur-de-Jésus pour la 10e édition de la Levée de sous pour l’église de Sacré-Cœur le 8 août.

Comme se veut la tradition, toute la dynamique et la compilation se sont réalisées directement sur le perron de l’église où des gens du milieu sont venus déposer leurs dons. Tous les autres ont été sollicités directement dans la rue de 9 h à 14 h.

« Malgré cette situation pénible due à la présente pandémie, l’objectif initial de 5 000 $ avait été haussé à 6 000 $ en lien avec notre dixième édition et le peu de revenu actuel de notre lieu de culte », dévoile le délégué pastoral Claude Deschênes.

À la surprise générale, ce montant a été revu à la hausse tout comme les dons des entreprises locales. « À la dernière compilation, nous croyons atteindre le montant magique de 8 000 $ après réception des derniers dons à venir », confirme M. Deschênes en remerciant tous les bénévoles et les généreux donateurs.

Réouverture de l’église

L’église de Sacré-Cœur, qui était fermée depuis le début de la pandémie de COVID-19, a rouvert ses portes le dimanche 13 septembre pour la messe de 9 h.

« Du coup, nous reprendrons aussi les célébrations des funérailles, le sacrement du baptême et, en lien avec notre évêque, la confirmation des jeunes ayant terminé leur cheminement », précise le délégué pastoral, par voie de communiqué.

Lorsque des funérailles seront célébrées le samedi, il ne se tiendra pas d’Adace le lendemain. Dans le cas d’une messe, elle aura lieu quand même, précise-t-il.

« Inutile de vous dire que toutes les mesures prescrites par la santé publique seront respectées minutieusement et avec votre collaboration. Bienvenue à toute la population et rendons grâce pour avoir été protégé localement à ce jour », affirme M. Deschênes.

Quant à la paroisse Sainte-Anne de Portneuf-sur-Mer, elle a amassé un montant de 1 000 $ grâce à sa levée de fonds respective.

Rappelons que pour éviter la propagation de la COVID-19, les lieux de culte doivent mettre en place des mesures sanitaires strictes comme la limitation du nombre de personnes y entrant pour un même événement.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des