La Côte-Nord au palier jaune : une décision justifiée selon le CISSS

Photo de Vincent Rioux-Berrouard - Initiative de journalisme local
Par Vincent Rioux-Berrouard - Initiative de journalisme local
La Côte-Nord au palier jaune : une décision justifiée selon le CISSS

Lors du point de presse du CISSS de la Côte-Nord du 29 septembre, le président-directeur général par intérim du CISSS de la Côte-Nord, Claude Lévesque, et le Dr Richard Fachehoun, médecin-conseil en santé publique, ont expliqué les raisons derrière le fait que la région de la Côte-Nord est passée du palier vert au jaune.

Le Dr Fachehoun explique que cette décision s’appuie sur trois données. Le nombre de cas, le niveau de transmission et la capacité du système de santé. Concernant la Côte-Nord, le fait qu’il y ait eu une hausse des cas depuis le début du mois de septembre et l’observation d’un certain relâchement à l’application des mesures justifie le fait de passer du vert au jaune selon le CISSS de la Côte-Nord.

La décision de changer de niveau d’alerte est le fruit de discussion entre l’équipe régionale et provinciale de la santé publique selon le Dr Fachehoun.

De nouvelles mesures

L’atteinte du palier jaune entraîne la mise en place de nouvelles mesures. Il est désormais recommandé de reporter tout déplacement non essentiel dans les régions au palier rouge et orange. De plus, il y aura renforcement le renforcement des audits et des inspections en
collaboration avec les partenaires (Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), municipalités, Sûreté du Québec). Le CISSS continuera de promouvoir les mesures sanitaires notamment la distanciation physique, le lavage des mains et le port du couvre-visage.

Le Dr Fachehoun a de nouveau demandé la collaboration de la population parce qu’il «  serait déplorable de passer à un palier supérieur parce qu’il y aurait beaucoup plus de restrictions». De son côté le président-directeur général par intérim du CISSS de la Côte-Nord, Claude Lévesque, invite notamment les Nord-Côtiers « à participer au Défi 28 jours, qui demande entre autres de restreindre nos sorties et nos rassemblements pendant un mois. »

Depuis le début du mois de septembre, il y a eu 23 nouveaux cas de COVID-19 sur la Côte-Nord. Il y a actuellement une personne hospitalisée.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires