Halloween : Forestville ne veut pas de collecte de bonbons à domicile

Par Johannie Gaudreault 2:13 PM - 06 octobre 2020
Temps de lecture :

La Ville de Forestville demande à ses citoyens de ne pas procéder à la collecte de bonbons dans les domiciles, cette année. Courtoisie

La pandémie de la COVID-19 forçant à éviter les rassemblements, la Ville de Forestville a pris la décision de repenser la façon de célébrer l’Halloween cette année.

La mairesse Micheline Anctil demande aux citoyens de ne pas procéder à la collecte de bonbons habituelle dans les domiciles, pour des raisons de santé publique.

« Cette année, il n’y aura pas d’événement ni d’activité de rassemblement, soit par quartier sécurisé ou au Complexe Guy-Ouellet. Nous vous demandons de ne pas faire de collecte de bonbons avec les enfants », a-t-elle affirmé dans une vidéo sur la page Facebook de la Ville de Forestville.

Toutefois, l’organisation municipale souhaite tout de même souligner cette fête importante pour les familles.

« Nous vous proposons une fête de l’Halloween différente, mais on considère que ça peut être très agréable et très  joyeux », a mentionné Mme Anctil.

Dans un premier temps, le service des loisirs invitera les familles à réaliser des bricolages, recettes farfelues et costumes.

« Nous leur demandons de nous envoyer des photos et il y aura un concours le soir de l’Halloween lors duquel nous tirerons au hasard en direct 10 paniers de bonbons spécial Halloween parmi les participants », dévoile la mairesse.

La Ville lance également un concours de décorations en trois catégories : résidence, commerce et organisme/institution. Un jury circulera dans la ville le 30 octobre pour évaluer l’originalité et la frayeur des décorations.

Les prix sont fixés à 200$ pour les résidences, 160 $ pour les commerces et 150 $ pour les organismes. Des tirages de 50 $ seront également effectués parmi les participants résidentiels qui se seront inscrits au concours.

Pour le moment, Forestville est la seule municipalité de la Haute-Côte-Nord à s’être prononcée sur la question de la tenue de la fête de l’Halloween.

Partager cet article