Le Club les Macareux travaille sur un projet de Sport-études régional

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
Le Club les Macareux travaille sur un projet de Sport-études régional

Les programmes Sport-études sont inexistants sur la Côte-Nord. On y retrouve que des concentrations sportives ou des options. Le Club de volleyball les Macareux aimerait bien que ça devienne chose du passé dans un avenir rapproché. Depuis quelques années, le club travaille pour la mise en place d’un Sport-études en volleyball. S’il a officieusement l’aval de Volleyball Québec, il lui reste d’autres partenaires importants à convaincre dans ce dossier, soit l’école ainsi que le ministère de l’Éducation.

«Un Sport-études, ce n’est pas pour la marque, mais pour le développement optimal des jeunes. Même s’il y a beaucoup de conditions à respecter, la Côte-Nord est rendue là», ont fait savoir les initiateurs du projet.

Le club s’appuie sur les performances nord-côtières au niveau provincial. «L’objectif d’un Sport-études, c’est le développement de l’athlète à long terme. L’accent est mis sur le développement individuel, et par la bande, ça a un impact sur les résultats collectifs. Nous souhaiterions que ça devienne un centre régional d’entraînement qui regrouperait les joueurs et joueuses de volley de partout sur la Côte-Nord», ont-ils précisé.

Les Macareux aimeraient la concrétisation de ce projet d’ici deux à trois ans. Bien que Sept-Îles soit désignée à héberger le programme en raison de son grand bassin de joueurs et de ses nombreux intervenants de qualité, le club ne ferme pas la porte à explorer d’autres options sur la Côte-Nord. «Les pièces sont en place, on a le bassin de joueurs, on a les performances, on a les ressources et on a une solide structure pour le faire», ont-ils conclu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires