Trouver ses ancêtres dans le cadre de la semaine de la généalogie

Photo de Laurence Dupin
Par Laurence Dupin
Trouver ses ancêtres dans le cadre de la semaine de la généalogie
(Photo : BAnQ)

La semaine de la généalogie se tient du 21 au 28 novembre. Mais pour cause de pandémie, il n’y aura pas d’activités en présentiel cette année. Mais Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) vous donnent toutes les clés pour vous aider à retrouver vos ancêtres et faire votre arbre généalogique.

Que vous soyez expérimenté ou que non, BAnQ vous propose de nombreuses ressources en ligne pour vous aider dans vos démarches et vos recherches en généalogie. Non seulement la grande majorité des documents nécessaires est numérisée, mais on vous propose aussi de télécharger un document en Pdf qui vous permettra de créer votre arbre généalogique.

« Nos bureaux sont fermés au public sauf sur rendez-vous », précise Danielle Saucier, Archiviste-coordonnatrice, à la BAnQ de Sept-Îles. « Il faut nous appeler pour réserver une plage horaire, nous préciser de quels documents ou quels livres vous avez besoin. Nous préparons tout. Tout ce que vous aurez demandé sera à votre disposition à votre arrivée. »

Pour cette semaine de la généalogie, une capsule vidéo sera mise en ligne lundi 23 novembre sur la chaîne Youtube de BAnQ. Il s’agit de la première d’une série qui aidera le public à mieux comprendre la généalogie et les différents outils utilisables.

Une activité numérique est aussi mise en ligne à destination des enfants qui s’intitule Ton enquête généalogique. « Ce webinaire en quatre parties permet aux enfants de 6-13 ans de s’initier à la généalogie et de construire leur arbre comme s’ils étaient des détectives », précise le service des archives.

Vous pourrez trouver plus d’informations sur le site de BAnQ.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Alain Bellemare
Alain Bellemare
5 jours

La généalogie est l’une des activités les plus stimulantes pour intéresser nos jeunes au cours d’histoire, qui malheureusement n’a pas une grande côte d’amour au Secondaire. La généalogie donne en effet un sens à la grande Histoire parce que ces jeunes découvrent à travers elle les petites histoires de leurs propres ancêtres et leurs liens associés aux grands évènements du Passé. La généalogie devient également une source immense de renseignements sociohistoriques qui permettent à l’individu de comprendre ce qu’il est devenu dans un monde en continuelle mutation et d’entrevoir les changements qu’auront à assumer les générations à venir.