Une situation qui demeure fragile sur la Côte-Nord

Par Laurence Dupin 3:31 PM - 05 janvier 2021
Temps de lecture :

Dr Richard Fachehoun, a martelé l’importance du dépistage et l’importance du respect des consignes pour éviter l’augmentation de cas dans la région.

Le centre intégré de santé et des services sociaux de la Côte-Nord a tenu aujourd’hui, mardi 5 janvier, une conférence de presse pour faire le point sur la situation dans la région. Situation qui, pour le CISSS, reste encore très fragile.

Claude Lévesque, président-directeur général par intérim, et Dr Richard Fachehoun, médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive, ont donc fait le point sur la situation en abordant tout d’abord le sujet des vaccins.

« La vaccination a débuté auprès des proches aidants, des résidents de CHSLD et des travailleurs de la santé. Aujourd’hui, 478 doses ont été administrées dans la région. L’ajout du vaccin Moderna va nous permettre d’accélérer les choses. Nous espérons avoir vacciné toutes les personnes en CHSLD d’ici deux semaines », a précisé Claude Lévesque. « L’arrivée du vaccin est la lumière au bout du tunnel. »

Richard Fachehoun a précisé que le tiers des cas depuis le début de la pandémie se sont déclarés dans le courant du mois de décembre. « La situation demeure fragile surtout que le dépistage a diminué de 38% la semaine dernière ce qui ne nous permet d’avoir une vision réelle de la situation actuelle. »

Il a insisté sur le fait qu’aucun cas de grippe n’a été identifié au Québec donc toute personne présentant des symptômes comme de la fièvre, mal à la gorge, essoufflement, etc, sont invitées à aller se faire dépister.

« La vaccination est une très bonne chose, elle a pour but d’éviter les maladies graves et les décès dus à la COVID-19. Le vaccin ne donne pas la maladie mais pousse votre corps à réagir au virus en créant des anticorps. Ces vaccins sont efficaces et sécuritaires », a-t-il précisé.

Interrogé sur le possible reconfinement de la Côte-Nord qui sera peut-être annoncé demain par le premier ministre Legault, le Dr Fachehoun a réinsisté sur le fait que la situation de la Côte-Nord demeure fragile. Il incite ainsi la population à continuer à respecter les consignes comme d’éviter les déplacements entre régions, porter le masque… «  Nous allons surveiller la situation dans les prochains jours. Il est important que les gens se fassent dépister pour que nous ayons une vision réelle de la situation. »

Partager cet article