CHSLD de la Haute-Côte-Nord : les résidents ont tous été vaccinés

Photo de Johannie Gaudreault - Initiative de journalisme local
Par Johannie Gaudreault - Initiative de journalisme local
CHSLD de la Haute-Côte-Nord : les résidents ont tous été vaccinés
Dame Marie-Paule Tremblay, résident du CHSLD des Bergeronnes, a reçu son vaccin contre la COVID-19 par l'infirmière Marie-Lise Harvey la semaine dernière. Âgée de 105 ans, elle en est à sa deuxième pandémie. Photo : Courtoisie

La campagne de vaccination régionale s’est poursuivie la semaine dernière alors que tous les résidents des centres d’hébergement en soins de longue durée (CHSLD) de la Haute-Côte-Nord ont été vaccinés, selon le Centre intégré de santé et services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord.

« La vaccination des résidents des CHSLD de la Haute-Côte-Nord a commencé le 7 janvier et se terminera au cours des prochains jours », a mentionné Pascal Paradis, conseiller en communication au CISSS de la Côte-Nord.

Parallèlement, des travailleurs de la santé et des médecins jugés prioritaires de la Haute-Côte-Nord ont été invités à se faire vacciner contre la COVID-19 à l’Hôpital Le Royer de Baie-Comeau, et ce, à compter du 7 janvier également.

« Le 7 janvier, c’était aussi la première journée de vaccination à l’Hôpital Le Royer de Baie-Comeau pour les clientèles suivantes : personnel des CHSLD, certains proches aidants, médecins et personnel du CISSS qui donne des soins directs aux usagers », a précisé M. Paradis par courriel.

En date du 11 janvier, 706 doses de vaccin contre la COVID-19 avaient été administrées dans la région de la Côte-Nord.

« Tous les résidents des CHSLD de la région ont été vaccinés », a d’ailleurs confirmé le conseiller en communication.

Les vaccins sont gratuits au Québec et disponibles graduellement. Certaines personnes seront vaccinées avant d’autres.

Par exemple, les personnes âgées et celles ayant certaines maladies chroniques ont un risque plus élevé de développer des complications et de décéder à cause de la COVID‑19.

À mesure que plus de vaccins seront disponibles au Canada, la vaccination sera élargie à de plus en plus de personnes.

Symptômes
Il n’est pas rare d’observer des réactions indésirables après la vaccination. Ces réactions sont généralement légères ou modérées, et peuvent durer quelques jours.

« Des symptômes comme de la douleur à l’endroit de l’injection, de la fatigue, de la fièvre et des frissons sont possibles », est-il dévoilé sur le site Web du CISSS de la Côte-Nord.

À ce jour, aucun effet indésirable grave n’a été identifié avec les vaccins à base d’ARN.

Groupes prioritaires
– Les personnes en grande perte d’autonomie qui résident dans les CHSLD ou dans les RI et RTF;
– Les travailleurs du réseau de la santé et des services sociaux en contact avec des usagers;
– Les personnes qui vivent en RPA;
– Les communautés isolées et éloignées;
– Les personnes âgées de 80 ans ou plus;
– Les personnes âgées de 70 à 79 ans;
– Les personnes âgées de 60 à 69 ans;
– Les personnes adultes de moins de 60 ans qui ont une maladie chronique ou un problème de santé;
– Les adultes de moins de 60 ans sans maladies chroniques ou problèmes de santé, mais qui assurent des services essentiels et qui sont en contact avec des usagers;
– Le reste de la population adulte.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
christine nadeau
christine nadeau
12 jours

ou va ton ce faire vacciner