Forestville prévoit investir 22,6 M$ dans le milieu

Par Shirley Kennedy 4:00 PM - 26 janvier 2021
Temps de lecture :

La préfète de la MRC de La Haute-Côte-Nord, Micheline Anctil. Photo : Archives

Les élus de Forestville prévoient un exercice budgétaire ambitieux au niveau du plan triennal des investissements alors que 22,6 M$ seront injectés dans le développement économique et l’entretien des bâtiments et équipements.

L’administration municipale se soucie également du compte de taxes de ses citoyens qui sera moins élevé que l’an dernier en raison de la réduction du taux de taxe foncière générale.

Adopté le 19 janvier en séance extraordinaire, le budget de 18 781 268 $ sera équilibré grâce à un montant de 1 471 346 $ ponctué à même le surplus accumulé non affecté.

En cette année d’élections municipales générales prévues le 7 novembre 2021, il est permis de croire que l’équipe Anctil entend bien utiliser le bas de laine de quelques 2 M$ ( partie 2020 du surplus à confirmer par le vérificateur général) économisés au cours des trois derniers mandats.

Revenus et dépenses

Au chapitre des revenus entre autres, ceux liés à la taxe rapporteront 3 811 300 $ en 2021, soit près de 300 000 $ de plus qu’en 2020.

Les compensations tenant lieu de taxes (revenus des taxes dédiées aux établissements de santé, scolaires et de justice) subiront une hausse en 2021, se chiffrant à 353 800 $ comparativement à 310 200 $ l’an dernier. Le poste budgétaire des transferts conditionnels est assorti d’une somme de 7 548 601 $ alors qu’il se chiffrait à près de 272 000 $ en 2020.

Cette différence est justifiée notamment par une somme d’environ 3 M$ (la moitié du projet de réfection du quai), ajoutée au budget des transferts conditionnels 2021.

En ce qui concerne les dépenses, l’administration générale générera environ 100 000 $ de moins en dépenses que l’an dernier, soit 947 300 $.

Le transport routier bénéficiera d’une somme de 1,7 M$, soit une augmentation d’environ 500 000 $.

Investissements 2021-2023

Parmi les faits saillants du plan triennal d’immobilisations pour l’année en cours, 428 000$ seront consacrés aux travaux publics dont l’acquisition d’un chargeur sur roues pour une somme de 260 000$.

En incendie, un camion incendie modèle autopompe fera son entrée dans la caserne de Forestville, un investissement de 400 000$.

L’amélioration du réseau de distribution d’eau potable sera réalisée en 2022-2023 pour 2,1 M$ tandis que la réfection de la 1re Avenue phases 2, 3 et 4 est prévue dont un investissement de 500 000 $.

Le Complexe Guy-Ouellet et la piscine seront mis à niveau en 2022, des coûts de 3,5 M$.

Le projet majeur sur lequel mise beaucoup les élus Forestvillois pour 2021 demeure la réfection du quai qui nécessitera une mise de fonds de 6,6 M$.

Les élus sont en attente des dernières confirmations des gouvernements pour aller de l’avant.

Explications

Parmi les précisions apportées par la mairesse Micheline Anctil, mentionnons l’intention de l’administration municipale, de rapatrier à l’Hôtel de Ville, les services de la Société de l’Assurance Automobile du Québec (SAAQ), actuellement localisés à l’édifice de l’aéroport.

« Ceci nous permettrait d’offrir un service aux citoyens du lundi au vendredi, et ce à l’intérieur-même de notre accueil ».

Le sous-sol de l’Hôtel de Ville doit être mis à niveau en raison de l’infiltration d’eau observée depuis quelques années.

Présence d’amiante, muret affaissé, honoraire des experts, les travaux envisagés à l’Hôtel de Ville entraîneront des dépenses estimées à 1,1 M$ en 2021.

« Des programmes de financement au niveau des affaires municipales pourraient potentiellement absorber 50% des coûts », a précisé le directeur-général Richard Duguay.

Quant à l’investissement de 3,5 M$ prévu en 2022 au Complexe Guy-Ouellet et à la piscine municipale, il permettra la réfection du système de refroidissement et mettre à niveau l’état général du bâtiment.

La piscine sera complètement rénovée, agrémentée de blocs sanitaires qui serviront également aux utilisateurs du skate-park et du parc Centre-Ville, de même que l’ancienne pataugeoire sera remplacée par des jeux d’eau.

Taux de taxation

En séance extraordinaire le 20 janvier, les élus forestvillois ont adopté le règlement fixant les taux de taxation pour l’année 2021.

La taxe foncière générale a été revue à la baisse puisque le taux de base a été fixé à 1,61 $ du 100 $ d’évaluation alors que l’an dernier, le secteur résidentiel devait débourser 1,62$ du 100 $ d’évaluation.

Les six taux particuliers de la taxe foncière sont également diminués. Une nouvelle catégorie a d’ailleurs été instaurée, soit celle du secteur forestier, qui devra contribuer pour le même taux que les résidences.

De plus, le conseil municipal a conservé le statu quo en ce qui concerne les services municipaux (aqueduc, eaux usées et matières résiduelles).

« Cette diminution des taxes nous permet de soutenir davantage nos citoyens dans une période difficile au niveau de l’emploi », a commenté Mme Anctil.

Les contribuables pourront rembourser leurs taxes municipales en trois versements égaux, pour ceux qui déboursent plus de 300 $ par année. Le premier versement est établi au 31 mars.

Futur et intentions

Micheline Anctil, mairesse de Forestville, s’est réjouie d’avoir contribué avec le conseil municipal et les employés de la Ville, à la santé financière de son organisation, permettant d’investir dans les équipements, réduire le taux de taxation « tout en respectant la capacité de payer de nos citoyens ».

À savoir si en cette année d’élections municipales générales elle allait briguer les suffrages en vue d’un quatrième mandat, Micheline Anctil a répondu qu’il était encore trop tôt pour se commettre.

Elle a cependant conclu qu’à la lumière des prévisions budgétaires et du plan triennal d’immobilisations, « j’ose croire que j’ai encore de beaux projets à réaliser et le dynamisme pour le faire. »

Partager cet article