Quoi faire pendant la relâche?

Par Johannie Gaudreault 12:00 PM - 26 février 2021
Temps de lecture :

L’enseignant en éducation physique Gino Jean et sa fille Marika lors d’une édition antérieure du Boréal Loppet. Photo : Archives

En l’absence d’activités organisées par les organismes et municipalités, que pourront faire les familles de la Haute-Côte-Nord pendant la semaine de relâche du 1er au 5 mars? Gino Jean, enseignant en éducation physique à l’école St-Luc ainsi qu’au Cégep de Forestville et impliqué dans le sport jeunesse, a quelques suggestions.

 

  1. Soyez créatifs! La pandémie apporte son lot de conséquences, mais Gino Jean rappelle qu’on peut y trouver du positif. « La crise que l’on vit présentement nous permet de passer plus de temps en famille. Il faut profiter de la relâche pour créer des jeux avec nos enfants et laisser aller notre imagination. Construire un fort, aménager une glissade dans la cour ou partir à la recherche des plus belles buttes…»

 

  1. Du plein air, 1 heure par jour, sans cellulaire. L’enseignant est un fervent du plein air hivernal. Il conseille à ses élèves et à leurs parents de prendre l’air au moins une heure par jour. « Même si tu ne fais pas d’activité précise, tu peux t’asseoir et lire un livre, si tu veux, mais au moins tu respireras l’air frais. Et surtout, laissez le cellulaire dans la maison, sinon on est tenté de le regarder », soutient-il.

 

  1. Apprendre les rudiments de la survie en forêt. « Une belle activité à laquelle toute la famille trouvera son compte est sans aucun doute la marche en forêt pour apprendre quelques notions de survie. Faire une cabane en sapin, amasser du bois pour faire un feu, tant les adolescents que les plus jeunes seront amusés. La famille passera du bon temps à l’extérieur », suggère M. Jean qui a déjà fait cette activité avec son fil Clovis.

 

  1. Randonnée en ski de fond. Le ski de fond est très accessible en Haute-Côte-Nord. « Plus particulièrement à Forestville, il est possible d’effectuer une randonnée de 1,2 kilomètre du stationnement du club de ski de fond au relais. On peut apporter une petite collation, se faire un feu pour se réchauffer et ce sera un bel avant-midi ou après-midi en famille », affirme l’amateur de ce sport d’hiver, précisant qu’il peut prêter des paires de skis aux enfants de l’école St-Luc.

 

  1. Essayer le fatbike. Le vélo à pneus surdimensionnés (fatbike) est de plus en plus populaire partout au Québec. Gino Jean conseille les familles de l’essayer, surtout qu’une nouvelle piste est ouverte au golf Le Méandre à Forestville. « La Municipalité de Portneuf-sur-Mer en a deux à prêter pour les intéressés », dévoile-t-il.

 

  1. Profiter des sentiers de raquettes. « Partout en Haute-Côte-Nord la forêt est à proximité, rappelle l’enseignant. Pourquoi ne pas en profiter pour sortir nos raquettes et partir en randonnée familiale? À Forestville, un magnifique sentier se rend au lac Forest et offre une merveilleuse vue. Le club de ski de fond offre également des pistes pour faire de la raquette. »

 

  1. Marcher dans les rues. « Une simple marche dans les rues de notre municipalité peut être une belle activité parents-enfants. Certains trottoirs sont même déblayés pour les marcheurs. En plus, la température sera de notre côté pendant cette semaine de repos, selon les prévisions météos », de mentionner le papa de trois enfants.

 

  1. L’important, c’est de lâcher les écrans et de se relâcher. Finalement, comme l’indique M. Jean, l’important est de reposer son cerveau et de relâcher de tout. « Et surtout de lâcher les écrans, que ce soit les cellulaires, les tablettes, les jeux vidéos, la télévision. Oui, un film un soir ça peut être bien, mais ne pas passer nos journées collé là-dessus », conclut-il.

Partager cet article