Déneigement de toitures : la CNESST en appelle à la prudence 

Par Julien-Pierre Desmeules-Paré 5:00 PM - 02 mars 2021
Temps de lecture :

La CNESST rappelle aux travailleurs et travailleuses qu’il est primordial de prendre les responsabilités afin de prévenir des accidents lors de déneigement de toitures.

Avec les récentes chutes de neige, des travailleurs auront la tâche de déneiger les toits de certains édifices. La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) en profite donc pour rappeler qu’il s’agit d’une activité qui comporte plusieurs risques et qu’il est important de prendre ses responsabilités afin d’éviter les accidents.

Les incidents peuvent être nombreux lorsque les mesures de sécurité ne sont pas appropriées. Il est possible, entre autres, de faire une chute de hauteur, d’être enseveli sous la neige ou d’avoir un malaise causé par l’effort physique intense ou le froid, est-il écrit dans un communiqué de presse de la CNESST.

Premièrement, il ne faut pas laisser la neige s’accumuler sur la toiture. Il faut pelleter le plus tôt possible après une précipitation abondante de neige, vérifier régulièrement l’épaisseur de neige sur le toit et ne pas laisser plus de 15 cm.

Pour éviter les chutes, il faut déneiger autant que possible un toit en pente en effectuant le travail à partir du sol. Il faut aussi protéger les travailleurs à l’aide d’un appareil conçu pour le levage des personnes lorsqu’il existe un risque de chute de trois mètres. Finalement, s’il est impossible d’utiliser un appareil de levage, le port d’un équipement de protection individuelle contre les chutes est une bonne alternative. Il doit notamment être composé d’un harnais de sécurité, d’un cordon d’assujettissement et d’un absorbeur d’énergie fixé à un point d’ancrage.

De plus, il est important de déterminer la zone de déversement de neige et en interdire l’accès au moyen de signaux de danger et d’une corde de délimitation. Les travailleurs doivent également prévoir des mesures pour éviter les risques d’ensevelissement que peuvent comporter certains types de toits en pente.

Pour les abris de toile temporaire, la CNESST conseille d’utiliser un râteau de toit tout en gardant la distance minimale d’approche de 3 m des fils électriques. Elle souligne qu’il ne faut jamais déneiger en poussant la toile à partir de l’intérieur, puisque l’abri pourrait s’effondrer sur le travailleur.

Une vidéo a été réalisée par la CNESST pour aider les employeurs, les propriétaires, les gestionnaires d’édifices et les travailleurs à bien planifier les travaux de déneigement. Il est possible de la visionner au https://bit.ly/3qyVM3E. Pour plus d’informations sur le déneigement des toitures, il est possible de visiter le site de la CNESST.

Partager cet article