Les popotes roulantes : un service essentiel

Par Johannie Gaudreault 3:00 PM - 15 mars 2021
Temps de lecture :

En plus de la cuisinière, la popote roulante du Centre d’action bénévole Le Nordest compte sur une aide-cuisinière et deux bénévoles pour la préparation et l’emballage des repas.

C’est sous le thème Les popotes roulantes : un service essentiel que se déroule la 16e édition de la Semaine québécoise des popotes roulantes du 14 au 20 mars. Une thématique qui prend tout son sens avec la dernière année de pandémie qui est marquée d’une hausse des besoins.

« On a vu que le service de popote roulante, c’est vraiment un service essentiel. De notre côté, nous avons vu une augmentation marquée des demandes de popote roulante chez les personnes âgées. Présentement, on sort entre 40 à 60 repas par jour, alors qu’avant la pandémie, on se situait plutôt entre 30 et 35 repas. On peut donc voir une bonne différence », affirme la directrice générale du Centre d’action bénévole (CAB) Le Nordest, Marie-Eve Boivin.

Cette année, le CAB Le Nordest souligne les 25 années d’existence de sa popote roulante. Depuis les débuts, les services ont subi de nettes améliorations.

« Il y a 25 ans, c’était des bénévoles qui étaient sur place pour préparer les repas pour les bénéficiaires et ce n’était pas de la soupe au dessert. Aujourd’hui, nous avons une cuisinière qui est maintenant à temps plein et on offre des repas complets », rappelle Mme Boivin.

La popote roulante du CAB Le Nordest dessert les personnes âgées de 65 ans et plus de Longue-Rive à Colombier. Plusieurs bénévoles sont nécessaires pour assurer la livraison des repas. L’organisme est d’ailleurs en recrutement puisqu’un manque de bénévoles est imminent.

« En période de COVID, nous avons des bénévoles qui sont des personnes âgées et qui sont moins enclins à se présenter chez les gens pour faire la livraison », explique la directrice. Les personnes intéressées peuvent signifier leur intérêt en contactant le Centre d’action bénévole au 418-587-4226.

En plus d’assurer le service de popote roulante trois fois par semaine, soit du mardi au jeudi, les bénévoles sont parfois la seule visite des bénéficiaires.

« Malheureusement, dans certaines situations, c’est la seule visite qu’ils peuvent avoir par jour ou même par semaine, témoigne Marie-Eve Boivin. Ils servent donc un peu de vigie à ces gens-là. »

Pour bénéficier des menus du jour, il faut s’inscrire auprès du CAB Le Nordest. Un montant de 6 $ est demandé pour les bénéficiaires de Forestville et de 6,50 $ pour les personnes des villages voisins.

Ce coût minime est notamment facilité par les dons que reçoit l’organisme et l’utilisation du jardin derrière le bâtiment administratif.

La cuisinière attitrée à la popote roulante, Chantale Ouellet, est fière d’œuvrer pour Le Nordest depuis 10 ans.

« Il y a eu beaucoup de changements au fil des années. On a entre autres augmenté le nombre de repas offert. Nous sommes maintenant à trois jours par semaine et à quatre pendant le temps de la COVID », soutient-elle.

De petites surprises attendent les bénéficiaires cette semaine, dont la gratuité d’un de leur repas.

Les maires et agents de développement des quatre municipalités desservies recevront également un dîner offert gracieusement par le CAB Le Nordest afin de les sensibiliser à l’importance du service.

« Nous sommes prêts à continuer un autre 25 ans », de conclure Marie-Eve Boivin.

Partager cet article