Conseil de la MRC en bref

Par Shirley Kennedy 12:00 PM - 24 mars 2021
Temps de lecture :

Photo : Archives.

En séance ordinaire le mardi 16 mars, à la majorité, le conseil des maires de la Haute-Côte-Nord a adopté le projet de Schéma de couverture de risques en sécurité incendie révisé, afin de se conformer à la Loi sur la sécurité incendie. Le document sera soumis au Ministère de la Sécurité publique pour approbation. Deux élus se sont opposés à cette adoption, soit le maire de Tadoussac Charles Breton, et le maire de Sacré-Cœur Lise Boulianne. Rappelons que l’interprétation de certains points du Schéma ne fait pas l’unanimité. « Ce qui n’empêche pas la MRC de respecter le cadre règlementaire et législatif par l’adoption du Schéma, qui rencontre toutes les règles de gestion en termes de sécurité incendie », a confirmé la préfète Micheline Anctil.

Le projet de transport en commun fait son chemin

Les élus de la MRC de La Haute-Côte-Nord ont résolu d’octroyer un contrat à la firme Vecteur5 pour la réalisation d’une étude en vue de l’implantation sur le territoire, d’un système de transport en commun. L’entreprise a déjà réalisé des ouvrages similaires dans plus d’une dizaine de MRC au Québec, et devrait remettre ses conclusions au conseil des maires en janvier 2022. C’est une somme de 37 500 $ qui a été consentie dans le cadre de ce contrat.

Soutien aux entrepreneurs

Le conseil a également entériné une série de mesures visant le développement des entreprises sur le territoire. Ainsi, la MRC obtiendra des fonds se chiffrant à près de sept millions de dollars pour soutenir le développement des entrepreneurs du secteur touristique et numérique. La nouvelle entente sectorielle avec le ministère de la Culture et des Communications passe de 150 000 $ pour trois ans à quelques 400 000 $ toujours sur trois ans.

Les élus réclament le palier vert

Le conseil des maires de La Haute-Côte-Nord appuie l’Assemblée des MRC de la Côte-Nord qui s’est manifestée en faveur d’une modification du niveau de zone adoptée par la santé publique. Dans son libellé, la MRC HCN estime que « le gouvernement a rehaussé le niveau d’alerte de toutes les régions de manière massive, et ce, à deux reprises, sans tenir compte de la situation réelle et qu’ainsi la Côte-Nord s’est soumise à des recommandations strictes sans toujours, selon nous, avoir de raisons valables ». Une demande en ce sens a été transmise à la Direction de la Santé publique et aux autorités compétentes « afin que la Côte-Nord revienne en zone verte étant donné la situation actuelle ».

Appui à la Coopérative forestière La Nord-Côtière

Afin de documenter les différents enjeux régionaux et locaux liés aux préoccupation des TLGRT (table de gestion intégrée des ressources et du territoire) dans le but d’appuyer les décisions et orientations liées à la planification forestière sur le territoire, la Coopérative forestière La Nord-Côtière et Produits forestiers Résolu en collaboration avec le Centre d’expérimentation et de développement en forêt boréale (CEDFOB) du cégep de Baie-Comeau, ont déposé chacune un projet dans le cadre du Programme d’aménagement durable des forêts (PADF)-volet GIRT. Le conseil des maires de la Haute-Côte-Nord appuie les deux projets soumis au PADF, programme géré par la MRC de Manicouagan afin de faire la promotion d’initiatives régionales.

Horaire estival des écocentres

À moins que les conditions liées à la fonte des neiges ne le permettent pas, l’horaire estival des écocentres sera en vigueur le 16 avril prochain. Ainsi, ceux des Bergeronnes et de Sacré-Cœur seront ouverts les vendredis et samedis de 9 h à 16 h pour Les Bergeronnes et de 8 h 30 à midi et de 13 h à 16 h 30 pour celui de Sacré-Cœur. L’écocentre de Portneuf-sur-Mer accueillera les utilisateurs du mardi au samedi inclusivement de 9 h 30 à 16 h.

Entente avec Hydro-Québec

Le conseil des maires de la HCN a convenu d’une entente contractuelle avec Hydro-Québec visant l’implantation et le fonctionnement d’un service de collecte et de transport des matières résiduelles (ordures et recyclage) au camp des travailleurs situé au km 90 de la route 385, sur le territoire du TNO Lac-au-Brochet de la MRC. Le coût du service pour les deux prochaines années sera facturé à la Société d’État de façon mensuelle en fonction de différents critères dont le nombre de travailleurs présents au camp, la quantité de transports effectués et le tonnage transporté.

20 % des Nord-Côtiers sont vaccinés

Alors que la vaccination contre la COVID-19 cible actuellement la population de 70 ans et plus du territoire, le préfet de la MRC de La Haute-Côte-Nord Micheline Anctil, invite les personnes de 70 ans et plus qui ne sont toujours pas inoculées, à prendre rendez-vous afin d’augmenter l’immunité collective. « La Côte-Nord a une longueur d’avance sur l’immunité de sa population, car jusqu’ici, 17 603 doses ont été administrées, rejoignant 20 % de la population nord-côtière », a-t-elle indiqué en séance régulière.

Projet de sentiers de vélo de montagne à Sacré-Cœur

Dans le cadre du Fonds de développement des communautés et en santé de la MRC, la Société de développement de Sacré-Cœur a obtenu une somme de 5 000 $ pour son projet de Sentiers de vélo de montagne tandis que le Forum jeunesse Côte-Nord recevra 7 351 $ afin de réaliser une campagne de promotion auprès des jeunes concernant les élections générales municipales 2021. Pour le volet culturel et artistique, le Festival de la Chanson a vu son aide initiale de 2 400 $ bonifiée de 300 $. Une somme de 10 000 $ a été accordée au Théâtre Béloufilles qui tiendra l’affiche à Tadoussac pendant la saison estivale, et ce en collaboration avec le Festival de la chanson de Tadoussac.

Partager cet article