Une première AGA virtuelle complète pour la Caisse du Saguenay-Saint-Laurent

Par Shirley Kennedy 12:00 PM - 06 avril 2021
Temps de lecture :

Afin de soutenir la campagne de paniers de Noël du Centre de dépannage des Nord-Côtiers, le conseil d’administration de la caisse populaire Desjardins du Saguenay Saint-Laurent a remis un montant de 4 000 $ à l’organisme en décembre 2020. Le chèque est décerné par l’entremise de David Harrisson, directeur général de la caisse au président du Centre de dépannage,Yvan Lessard. Photo : Courtoisie

C’est à distance que les membres de la Caisse populaire Desjardins du Saguenay-Saint-Laurent ont assisté au dévoilement du 19e rapport de l’institution financière. Faisant état du bilan financier et des faits saillants de cette année particulière, cette assemblée générale annuelle a permis de constater l’effort concerté des employés afin de respecter les orientations du conseil d’administration, notamment celle d’adapter les services aux membres et entreprises affectés par les dommages collatéraux liés à la pandémie.

Rappelons que le contexte de la COVID-19 a entraîné le report de l’assemblée générale annuelle, qui devait se tenir en avril 2020, et par le fait même, mis en suspens le versement de la ristourne, pour laquelle un vote des membres est nécessaire.

« Soucieux de retourner rapidement l’argent à nos membres, nous nous sommes mobilisés pour organiser des assemblées générales entièrement virtuelles, permettant aux membres d’exercer leur droit de vote », a expliqué le président du conseil d’administration, Serge Hovington.

Ainsi, au terme de l’assemblée générale extraordinaire du 15 septembre 2020, un retour à la communauté de 363 534 $ en ristournes individuelles et près de 45 000 $ pour appuyer des projets et organismes du milieu ont été acceptés par les membres.

AGA 2021

Prêts pour le virage virtuel, l’équipe du conseil d’administration et les employés ont mis en place une séance à distance qui a permis aux quelques 50 membres présents de voter en direct sur diverses propositions tandis qu’un système de votation en différé a été mis en place dès minuit le 31 mars, et ce pendant quatre jours, afin que les membres se prononcent sur la répartition des excédents annuels et des ristournes.

La Caisse populaire Desjardins du Saguenay-Saint-Laurent a mis en place des mesures d’allégement destinées à ses membres et clients au cours de la dernière année. « Nous nous sommes mobilisés pour nous réinventer et toute l’équipe a mis l’épaule à la roue et ce sont 250 membres qui ont profité de ces mesures spéciales », a mentionné le président de la Caisse, Serge Hovington.

Fonds du Grand Mouvement

Grâce au Fonds du Grand Mouvement (enveloppe de 250 M$), une des initiatives phares de Desjardins pour contribuer à la relance socioéconomique et à la vitalité des régions, une contribution de 100 000 $ a été versée pour la mise en place d’une salle d’immersion par le Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM). Située au Centre d’interprétation des mammifères marins de Tadoussac, cette infrastructure « est un projet porteur d’espoir auquel la Caisse populaire Desjardins du Saguenay-Saint-Laurent est fière d’avoir ajouté la somme de 10 000 $ provenant de son programme du Fonds d’aide au développement du milieu », s’est réjoui M. Hovington.

Fonds d’aide au développement du milieu

Le FADM est constitué d’une partie des excédents de la Caisse que les membres acceptent d’investir dans le développement de leur communauté lors d’un vote tenu à l’assemblée générale annuelle.

En 2020, 73 185 $ ont été remis pour des projets porteurs pour la communauté. Le Centre de dépannage des Nord-Côtiers a reçu 4 000 $ afin de compenser pour l’annulation de ses campagnes de financement; le programme Jeunes au Travail Desjardins élaboré en collaboration avec le Carrefour jeunesse emploi HCN, a bénéficié d’un soutien financier de 15 000 $ afin que des employeurs reçoivent une subvention pour favoriser l’embauche de jeunes.

Le conseil d’administration de la Caisse est préoccupé par la réussite scolaire. Voilà la raison pour laquelle une somme de 6 250 $ a été versée afin de promouvoir la persévérance scolaire de diverses façons. Le Ciné-Parc mobile des Escoumins a obtenu 5 000 $ du fonds d’aide au développement du milieu pour de divertir les familles du secteur en cette période morose.

Afin de lui permettre de poursuivre sa mission de promouvoir, de faciliter, de dynamiser et de soutenir le développement socioéconomique de la région de Sacré-Cœur, la Société de développement de Sacré-Cœur a reçu 12 000 $ dans le cadre d’une entente de trois ans qui se termine en 2021.

Grâce aux Prix Fondation Desjardins, l’école Marie-Immaculée des Escoumins a mis la main sur une somme de 3 000 $ afin d’aménager un espace de psychomotricité pour les élèves du préscolaire qui fréquentent la classe d’adaptation scolaire.

Ristourne individuelle

« En ces temps de pandémie où la solidarité et l’entraide sont fortement sollicitées, nous constatons la pertinence de notre ristourne et de son évolution des dernières années, a dit le directeur général David Harrisson. Nous vous proposons cette année le versement de 390 747 $ pour la ristourne individuelle. Afin d’enrichir concrètement notre communauté en appuyant des projets porteurs, nous recommandons l’affectation de 41 600 $ au Fonds d’aide au développement du milieu ».

Aussi, la Caisse a récemment pris la décision de vendre le centre de services des Bergeronnes, où elle demeurera présente à titre de locataire. « La prestation de services auprès des membres à ce centre se poursuivra sans aucune incidence », a précisé M. Harrisson.

Le directeur-général de la Caisse populaire du Saguenay-Saint-Laurent a souligné l’engagement de Laurent Brisson, Tina Tremblay et Damien Dufour, « fiers administrateurs de la Caisse, qui s’impliquent dans le bien-être de notre coopérative depuis maintenant 35, 25 et 15 ans respectivement ».

Les 20 années de service de Nancy Guérin et Vicky Morin ont été mises en évidence, de même que les 15 ans de services de Nathalie Tremblay.

Alors que trois postes du conseil d’administration ont été affichés, aucune élection n’a eu lieu. Nicolas Moreau, Damien Dufour et Nicole Boulianne ont été reconduits sans opposition.

« À la Caisse, nous avons maintenu tous nos engagements avec nos partenaires locaux, et même bonifié notre appui aux organismes qui apportent une aide directe aux citoyens. Nous n’avons pas hésité à transformer nos commandites en dons, afin de contribuer à la survie des événements et festivals qui redynamiseront notre région au retour de jours meilleurs », a rassuré le président du conseil d’administration.

Partager cet article