Théâtre des Béloufilles : l’aventure commence!

Par Johannie Gaudreault 2:00 PM - 07 avril 2021
Temps de lecture :

Voici les fondateurs du Théâtre des Béloufilles : Myriam Sénéchal, directrice de production et des communications, Cédric Lavigne-Larente, coordonnateur de projets, Loïc McIntyre, codirecteur général, Héloïse Desrochers, directrice artistique, Alice Germain, directrice administrative, et Aurélie Fortin, codirectrice générale. Photo : Béatrice Germain

Après avoir tâté le pouls de la population de la Haute-Côte-Nord en octobre dernier, les six fondateurs du Théâtre des Béloufilles se sont lancés dans la création d’un théâtre d’été à Tadoussac. La pièce est choisie, les billets sont disponibles, les comédiens se préparent, l’aventure commence!

Du 10 juillet au 5 septembre, les résidents de la Haute-Côte-Nord et les touristes pourront assister à la pièce Légende de canapés sur la scène extérieure derrière l’église de Tadoussac. Écrit par Tamara Nguyen, elle portera sur la culture québécoise.

« C’est un nouveau texte qui n’a jamais été présenté. Il parlera d’identité, mais demeurera une comédie grand public s’adressant tant aux plus petits qu’aux adultes », dévoile la directrice artistique du Théâtre des Béloufilles, Héloïse Desrochers, qui assurera également la mise en scène de la pièce.

Ce projet de théâtre trotte dans la tête des fondateurs depuis des années déjà. Comme plusieurs d’entre eux ont terminé leurs études à l’école de théâtre du Canada en 2020, la pandémie leur a permis de plonger tête première dans la création de leur compagnie.

Même si aucun d’entre eux n’est originaire de Tadoussac, ils ont tous un lien spécial avec la petite municipalité. Pour Héloïse Desrochers, ce lien est indéniablement créé par sa grand-mère qui y est née et par son frère qui y est établi.
« On a tous travaillé à Tadoussac à un moment ou un autre de notre vie et on a tous eu un coup de foudre pour ce village culturel et dynamique », affirme Mme Desrochers.

Cinq comédiens monteront sur scène pour les 40 représentations estivales. Parmi eux, trois des fondateurs et deux actrices embauchées. L’équipe de conception, elle, met les femmes à l’honneur.

« Tant au niveau de la mise en scène, de l’éclairage, des sons, de la direction, ce sont des femmes qui sont à la barre. C’est quand même rare dans notre milieu. C’est une fierté pour nous », lance la directrice artistique.

Financement

En plus de ressentir l’appui du milieu, la compagnie de théâtre a obtenu du financement pour réaliser sa production estivale. La MRC de La Haute-Côte-Nord lui a consenti une somme de 10 000 $ et la Municipalité de Tadoussac lui a remis 8 000 $.

« Nous sommes en attente d’autres soutiens financiers. On se croise les doigts pour les obtenir. De plus, nous vendons des objets promotionnels (sacs et tuques) afin de récolter d’autres sommes. Les sacs sont tous vendus, mais il nous reste des tuques », informe Héloïse Desrochers, qui s’est sentie accueillie à bras ouverts.

Les billets sont présentement en vente sur le site Web www.theatredesbeloufilles.com. Prenez note qu’un maximum de 80 personnes pourra être accueilli en même temps à chaque représentation en raison des mesures sanitaires à appliquer. En cas de pluie, la pièce de théâtre sera présentée au sous-sol de l’église.

La troupe de théâtre veut s’établir à Tadoussac à long terme, pas seulement le temps d’un été.

« Notre objectif est vraiment de revenir d’année en année avec une nouvelle production. Il y a beaucoup d’événements culturels à Tadoussac, mais le théâtre manquait et le besoin est là », de conclure Mme Desrochers.

Partager cet article